Accueil / Actualités / Ne pas diaboliser le beurre, ne pas l’exclure de l’alimentation

Ne pas diaboliser le beurre, ne pas l’exclure de l’alimentation

Le beurre est un aliment constitué par la matière grasse du lait. Avec 8,8 kilos par an et par personne, la France est de loin le pays où il s’en consomme le plus suivi de l’Allemagne, de l’Irande. Une équipe de scientifiques américains viennent de mettre en évidence les bienfaits du beurre, sa consommation raisonnée n’aurait pas de lien direct avec les maladies cardiovasculaires. Les résultats de cette étude ont été publiés dans la revue Plos One. Elle a été menée dans plus de 15 pays auprès de 6,5 millions de personnes.

Du beurre

Le beurre fait partie véritablement de notre culture

Plus de 90% de la population en consomme en France. Il faut beaucoup de lait pour fabriquer cet aliment, 22 litres pour obtenir un kilo de beurre. Sa fabrication est simple, naturelle, elle n’a quasiment pas changé depuis 4500 ans av. J.-C. date à laquelle on retrouve les peuples nomades ayant domestiqué les vaches. Le beurre est riche en vitamine A, E, D avec plus de 730 calories pour 100 grammes. Il est particulièrement énergétique. Il contient 63% d’acides gras saturés, du cholestérol, un peu d’eau, des protéines. Faut-il enlever le beurre de notre alimentation ? Longtemps diabolisé par les médecins, nutritionnistes, diététiciens, il semblerait qu’au vu de cette dernière étude, la consommation du beurre de manière raisonnée serait de toute évidence un atout santé si aucun abus n’est observé.

Le beurre ne serait pas nocif pour la santé

Les scientifiques de l’université de Tufts à Boston ont examiné plus de 9 études, ils se sont aperçus que le beurre n’aurait pas d’impact nocif sur la santé, la mortalité, les maladies cardiovasculaires, le diabète. Selon les conclusions des chercheurs, le beurre, il ne faudrait pas l’exclure de son alimentation, il serait bien moins nocif que le sucre, l’amidon contenu dans le pain, les pommes de terre, ces deux aliments seraient associés à une augmentation du diabète, des maladies cardiovasculaires. Au vu de cette nouvelle enquête, le beurre ne serait pas si mauvais que cela pour la santé, il faut bien sûr en consommer avec modération, 14 grammes par jour, soit une cuillère à soupe.

Du beurre, Pixabay – andreas160578

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Se laver les dents

Dents de lait des enfants : des informations capitales pour lutter contre le cancer

Lorsque les enfants perdent leur dent de lait, certains parents après le passage de la …

Réagissez !