Accueil / Actualités / New York : une municipalité qui lutte activement contre le tabagisme

New York : une municipalité qui lutte activement contre le tabagisme

Le prix des paquets de cigarettes flambe alors que les points de vente commencent à se raréfier. Cette politique anti-tabagique est conduite d’une main de fer par l’actuel maire de New York : Bill de Biaso, qui préside la destinée de la plus grande ville des Etats-Unis, depuis 2014. Des mesures ciblées ont reçu son aval.

Arrêt du tabac

Sept mesures phares ont été signées, ce lundi 28 août, avec notamment une hausse pharaonique du prix du paquet qui passe de 10,5 dollars à 13 dollars : vers une ville sans tabac ?

Les sept mesures, signées ce lundi 28 août 2017, font passer le prix minimum du paquet de cigarettes vendu à New York à 13 dollars, contre 10,5 dollars jusqu’à maintenant. C’est dans une ville où le coût de la vie est déjà élevé, que nouveau coup dur, pour les fumeurs j’entends, le prix du paquet de cigarettes est incontestablement le plus élevé du pays. La politique tarifaire d’un paquet variait déjà entre les points de distribution et ce avec une hyper-concurrence. Le prix moyen de 11,23 dollars prévalait pour un paquet de volutes, d’après notre source, le département municipal de la santé. Les tarifs enflent mais les fumeurs vont-ils abandonner leur vice, qu’il considère comme voluptueux, du registre d’un luxe, devenant ainsi de moins en moins accessible ? L’argent serait-il, dépourvu de prévention, érigé comme étant le nerf exclusif de la guerre à remporter ?

Une baisse du nombre de fumeurs s’installe, durablement depuis 2002, dans la ville de New York : il faudrait que ce processus s’accélère selon l’ambitieux maire de cette ville

L’objectif est de demeurer dans une dynamique de baisse du nombre de fumeurs enregistrée depuis 2002 à New York. Les fumeurs sont certes encore légion (pas moins de 900 000 sur une population totale de 8,5 millions d’habitants intra-muros). Le maire et tous les acteurs impliqués dans cette lutte rêvent d’une baisse, du jamais vue, de 160 000 fumeurs en moins en 2020, selon un communiqué municipal. Le tabagisme fauche environ 12 000 personnes de New York chaque année. Selon l’OMS, l’épidémie de tabagisme tue plus de 7 millions de personnes chaque année. Plus de 6 millions d’entre elles sont des consommateurs ou d’anciens consommateurs, et environ 890 000, des non-fumeurs exposés à la fumée à leurs dépens. Nous ne sommes pas épargnés en France avec 73 000 décès pour l’année 2015 selon l’Institut national de Veille Sanitaire.

Arrêt du tabac, Pixabay

A propos Eric Françonnet

Essayez à nouveau

Précarité

La précarité reste un frein aux soins, ce 17 octobre est marqué par la journée mondiale de refus de la misère

Malheureusement, la précarité n’a cessé de croître ces dernières années, malgré les progrès, tous ceux …

Réagissez !