Accueil / Actualités / Nourriture : les enfants qui rechignent sont sujets à l’anxiété

Nourriture : les enfants qui rechignent sont sujets à l’anxiété

Le moment du repas pourrait être convivial, mais reste très compliqué pour certains enfants. Qui n’a pas un jour été confronté à ce genre de petite guerre, un enfant qui trie ses aliments dans son assiette, il fait mine de manger, mais en réalité, il refuse le contenu de ce qui lui est servi, des pleurs, des cris et les parents qui s’énervent et des enfants en souffrance !

Les enfants et la nourriture
Les enfants et la nourriture / Crédit Photo : Pixabay – hoteleuropalubin

Une étude vient de fournir quelques réponses, 20% des enfants âgés de 2 à 6 ans seraient particulièrement difficiles vis-à-vis de la nourriture, ceux qui sont très sélectifs pourraient souffrir d’anxiété et peut-être développer une dépression enfantine. Cette étude parue ce lundi dans le magazine « Pédiatrics » démontre bien que cette période est vécue pour ces enfants comme un moment perturbant. Les enfants qui ont été étudiés par les chercheurs ne sont pas des capricieux, ils sont réellement confrontés à un mal-être face à certaine nourriture, il ne s’agit pas dans cette étude de ces enfants qui jettent leur assiette, car ce qui leur est proposé ne correspond pas aux envies de l’instant.

Des enfants qui n’apprécient pas la nourriture seraient anxieux

Les scientifiques ont étudié le comportement de 3400 enfants et ceux qui ont un appétit d’oiseau seraient sujets à la dépression et présenteraient des symptômes d’anxiété. Toutes les conséquences qui découlent de cette sélection d’aliments pourraient avoir pour le développement de l’enfant des effets sur sa santé future, la croissance pourrait en être affectée ainsi que la relation avec les membres de la famille avec un comportement en société difficile.

La nourriture doit devenir l’amie des enfants

Les médecins recommandent de ne pas forcer l’enfant, cela pourrait provoquer l’effet inverse et le bloquer complètement, il faut que l’enfant participe à l’élaboration des repas pour dédramatiser les aliments, en faire presque des « amis » et surtout il faut que les parents s’arment de patience, des mots qui restent parfois bien difficile à réaliser.

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Huile

De l’huile dans les bras, un jeune Russe inquiète les réseaux

Ce jeune homme, ancien militaire affiche sa musculature impressionnante sur les réseaux sociaux. Des biceps …

Réagissez !