Accueil / Actualités / Pilule contraceptive : le danger est-il réel ?

Pilule contraceptive : le danger est-il réel ?

La pilule est la contraception préférée des Françaises, pourtant, ces dernières années on a pu constater une baisse au niveau de la popularité, cela est en partie à cause des problèmes de santé, aux effets secondaires liés à sa consommation. Les dangers sont-ils réels ou supposés ? En 2013, une polémique est née en France, certaines pilules de troisième et de quatrième génération ont été pointées du doigt en raison du risque d’accroissement d’accidents cardiovasculaires.

Pilule

Le type de pilule à prendre ainsi que les risques liés à ce genre de traitement contraceptif dépend aussi de l’état de santé de l’utilisatrice

La prise de la pilule peut avoir comme conséquence direct sur l’organisme, une prise de poids, des troubles cutanés, des pertes de mémoire, des saignements. Elle augmenterait également le risque de grossesse utérine, celui du cancer du sein. La pilule peut aussi perturber les cycles hormonaux, elle aurait des effets négatifs sur la libido. Il existe d’autres contraceptifs comme le stérilet, les patchs, les implants, l’anneau vaginal, le diaphragme, les spermicides sans oublier le préservatif masculin. D’autres méthodes comme le retrait, l’observation de la température restent naturelles mais plutôt contraignantes, elles ne sont pas efficaces à 100%. La meilleure contraception est celle avec laquelle on se sent le plus à l’aise.

Plus de 41% de femmes utilisent la pilule, connaissent-elles les effets secondaires, les dangers potentiels ?

La journaliste indépendante Sabrina Debusquat vient de publier un livre « J’arrête la pilule », on y apprend que ce moyen de contraception est un perturbateur endocrinien, qu’elle engendre des thromboses qui peuvent provoquer des phlébites ou une embolie pulmonaire. Des liens entre la pilule et le cancer du sein ont été établis. Selon une étude canadienne, jusqu’à deux femmes sur 10.000 développeraient un cancer du sein à cause de la prise de la pilule, en France, plus de 130 en meurent chaque année. Pour l’auteure de ce livre, le plus important, c’est d’informer les jeunes femmes qui optent pour ce mode de contraception. Selon elle, tout le monde devrait connaître les risques encourus. La contraception masculine est peut être une solution pour l’avenir, pour l’instant elle n’est pas très populaire pourtant elle donne de bons résultats.

Pilule, Pixabay

A propos Vanessa Godet

Une auteure spécialisée dans le domaine sportif, la minceur ainsi que la sexualité. Elle partagera ses trucs et astuces pour optimiser le quotidien.

Essayez à nouveau

Précarité

La précarité reste un frein aux soins, ce 17 octobre est marqué par la journée mondiale de refus de la misère

Malheureusement, la précarité n’a cessé de croître ces dernières années, malgré les progrès, tous ceux …

Réagissez !