Accueil / Actualités / Comment repérer le vrai du faux en matière de cosmétiques naturels ?

Comment repérer le vrai du faux en matière de cosmétiques naturels ?

Le nouveau hors série « beauté au naturel » de 60 millions de consommateurs nous informe sur les dangers des ingrédients contenus dans certains produits cosmétiques, plus de 170 produits ont été testés par l’association. Les marques pour attirer le consommateur que nous sommes n’hésitent pas à mettre en avant sur l’emballage un végétal attirant plein de promesses, mais en réalité, ce n’est qu’une infime partie qui va se retrouver dans la composition du produit. Sur les 170 produits testés, 59 sont satisfaisants, 57 sont passables, 54 contiennent des substances «  indésirables ».

Se doucher

Attention aux cosmétiques naturels !

Séduire les consommateurs est une chose aisée, il suffit d’un titre accrocheur, d’une belle image, le client se laisse alors emporter dans un monde de douceur, il se remémore les publicités du produit en question, il s’imagine sous sa douche avec, l’affaire est faite, mais la réalité est tout autre, croire qu’un gel douche contient de « l’huile de Tamasu, de gingembre » n’est que petite  promesse, le cocktail est enrobé d’agents lavant irritant. 60 millions de consommateurs met en garde les consommateurs sur les produits d’hygiène dits « naturels ». Il faut bien lire la composition du produit, les cinq ou six ingrédients en tête de liste déterminent le plus souvent de 80 à 90 % la formule du produit.

Lire les étiquettes ou se laisser tenter par un titre prometteur ?

Les substances énumérées sont le plus souvent très évocatrices, une promesse de volupté, de douceur, de parfum rare, de sensualité, lorsque l’on retourne le flacon, que l’on lit la composition, le rêve devient alors un cauchemar. Privilégiez les produits « sains », ceux qui paraissent le plus naturels. L’association recommande l’amande douce, le jojoba, la bourrache, le germe de blé, l’olive, le monoï, ces huiles végétales sont à adopter. En ce qui concerne les gommages pour la peau, la revue préconise ceux à base de noyau d’abricots, de coque de noix.

Un hors-série énumère les produits incriminés

UFC que Choisir a publié une liste de 185 produits cosmétiques courants à éviter absolument. La présence d’allergènes, de composés toxiques, de perturbateurs endocriniens envahissent nos salles de bain, comment s’y retrouver dans tout cela ? Il faut être vigilant, prendre son temps, lire la composition, ne pas se laisser berner par des promesses imaginaires sans fondements, dangereuses pour notre santé. Les produits comme « nature et progrès » sont constitués de 100% d’ingrédients végétaux bio. Pour en savoir plus, consultez-le hors série de 60 millions de consommateurs.

Se doucher, Pixabay – GregoryButler

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Médecine

L’incontinence urinaire touche plus de 2,6 millions de femmes de plus de 65 ans

Les femmes sont plus touchées que les hommes par les fuites urinaires. Cette inégalité s’explique …

Réagissez !