Accueil / Actualités / Les roux plus enclins à développer des cancers de la peau

Les roux plus enclins à développer des cancers de la peau

La couleur rousse représente à peu près 1 à 2 pour cent de la population mondiale, cette couleur de cheveux est associée à une peau claire, des yeux gris, bleu, vert, des taches de rousseur ainsi qu’une sensibilité aux rayonnements ultraviolets. Elle est plus répandue dans certaines régions du monde, Royaume-Uni, Scandinavie, l’Écosse qui d’ailleurs a le taux le plus important de roux. Certains peintres ont fait de cette teinte de cheveux une caractéristique de la beauté, mais au moyen âge, les roux étaient associés au diable, à la sorcellerie. Selon une dernière étude, cette  couleur de chevelure augmenterait les mutations responsables de cancers de la peau.

Une femme

L’impact des taches de rousseur sur le cancer de la peau

Les résultats de cette étude ont été publiés dans la revue Nature Communications, les chercheurs du Wellcom Trust Sanger Institute à Hinxton au Royaume-Uni ont analysé les séquences ADN de plus de 400 personnes à peau claire dont un mélanome avait été décelé. Les scientifiques ont observé que les effets sont comparables à une personne non à risque de mélanome, mais qui s’exposerait plus de 21 ans au soleil. Cette étude démontre également que les personnes non rousses, mais qui ont la peau claire avec des taches de rousseur pourraient être concernées par le risque de mélanome si elles possèdent une copie du gène des roux. Tous ceux qui ont des yeux, une peau claire, des taches de rousseur ont plus de risques de développer un cancer de la peau.

Une augmentation inquiétante des cancers de la peau

Les mesures de protection sont donc primordiales, des crèmes solaires adaptées avec des indices élevés, des manches longues, des lunettes noires, un chapeau sont particulièrement recommandés, éviter aussi de s’exposer aux heures où le soleil est à son zénith. La peau est considérée comme l’organe humain le plus important en ce qui concerne la surface, elle a le rôle de protection, elle élimine les déchets, contrôle la température corporelle, elle sert aussi à synthétiser la vitamine D, elle stocke les réserves d’eau, de graisse. Rappelons que le nombre de cancers de la peau a triplé entre 1980 et 2012, les expositions au soleil constituent le facteur de risques le plus important.

Une femme, Pixabay – AdinaVoicu

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Se raser le maillot

La très en vogue épilation génitale n’est pas dénuée de tous dangers

Un récent sondage révélait que 20% des Françaises avaient adopté l’épilation intégrale. La chasse aux poils pubiens …

Un seul commentaire

  1. « Enlever une tache est une tâche. »
    Merci de corriger cette faute.

Réagissez !