LOADING

Type to search

Tags:

La saison du rhume est lancée, comment se soigner sans mettre sa santé en danger ?

1 mois ago
Share

Le froid, le brouillard, les températures qui baissent ont fait leur apparition depuis quelques jours avec tous les désagréments, nez qui coule, maux de gorge, de tête, légère fièvre. Nous sommes alors nombreux en cette période à nous rendre chez notre pharmacien afin de renouveler le stock de médicaments (Actifed, Dolirhume, Nurofen…). Ces médicaments sont en pôle position des ventes en hiver pourtant selon une dernière enquête de 60 millions de consommateurs publiée en début de semaine, certains contiendraient des substances pouvant provoquer des troubles cardiovasculaires et neurologiques. 

Malade

 

Les médicaments en vente libre pour soigner le rhume, la toux, la grippe seraient plus dangereux qu’utiles

Avoir recours à l’automédication peut présenter des risques. Mieux vaut bien connaître les composants de ces médicaments souvent très chers, il ne faut pas hésiter à demander conseil à son pharmacien, son médecin. Les anti-rhumes sont très à la mode, ils nous promettent tous une guérison rapide mais ne nous rendent-ils pas plus malades en fin de compte ? Ces médicaments contiennent plusieurs composés qui mélangés entre eux sont un problème pour notre santé, un vasoconstricteur pour déboucher le nez, un antihistaminique pour lutter contre le nez qui coule, du paracétamol ou de l’ibuprofène pour soulager les douleurs, faire baisser la fièvre. Ce cocktail peut provoquer une surdose, conduire à des accidents cardiovasculaires, neurologiques. Les médicaments contre la toux sont également à éviter du fait de leurs composants, quant aux pastilles pour la gorge à base d’anti-inflammatoires, des risques d’hémorragies digestives sont possibles. L’étude de 60 millions de consommateurs a testé plus de 62 médicaments, seulement 13 présentent un rapport bénéfique, 21 ont une efficacité très faible, plus de 28 sont à proscrire.

La saison du rhume est malheureusement d’actualité

Ils se manifestent le plus souvent par un écoulement nasal, une irritation de la gorge. Avant de se précipiter vers ces médicaments anti-rhumes, il est essentiel de purifier les voies respiratoires avec du sérum physiologique afin d’enrailler le plus vite possible le virus. Il suffit qu’une personne soit enrhumée pour que tout l’entourage tombe malade surtout si aucune précaution n’est prise comme la protection de la bouche, du nez en cas de toux, d’éternuement, les milliers de virus se propagent alors dans l’air. Avec le temps, les défenses immunitaires ont tendance à s’affaiblir. Il est primordial de manger de manière équilibrée, miser sur des aliments riches en zinc, en sélénium (fruits de mer, céréales complètes, noix…). Le tabac détruit les stocks de vitamine C dont les globules blancs ont besoin pour lutter contre les microbes. Il est aussi conseillé en hiver de ne pas surchauffer son logement. Les produits naturels comme ceux de la ruche fabriquent une armure, ils favorisent les défenses du système immunitaire. Si votre nez est encombré, il suffit de mettre une cuillère de miel dans de l’eau bouillante, d’inhaler la vapeur durant quelques minutes. Tous ces astuces de grand mère seront efficaces surtout plus naturels, moins onéreuses. L’automédication peut donner de bons résultats, il faut être vigilant et prendre l’avis d’un professionnel de santé.

Malade, Pixabay – geralt
Tags:

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *