Accueil / Actualités / SOS Autisme : 80% des enfants ne sont pas scolarisés sur le sol français

SOS Autisme : 80% des enfants ne sont pas scolarisés sur le sol français

Au vu de la situation vécue par toutes ces personnes, SOS Autisme a décidé de prendre la parole en dénonçant le manque d’implication de la part du gouvernement français. Il va donc recevoir une série de 10 mesures.

10 propositions de SOS Autisme pour changer la situation

Avant d’évoquer le sujet avec un peu plus de profondeur, il est primordial de savoir que seulement 20% des enfants qui souffrent d’autisme ont la possibilité d’être scolarisés. Ce quota est très faible et il illustre parfaitement le manque de prise en charge en France. SOS Autisme a donc choisi Europe 1 pour partager ses décisions et sa volonté de transmettre un manifeste composé de 10 mesures. Dans l’interview-vérité de cette matinale, l’association insiste sur le fait que le pays ne « sait pas faire face à l’autisme ».

80% des enfants autistes ne sont pas scolarisés en France

D’un côté, nous avons donc une explosion des chiffres, car rappelons-le 80% des autistes ne sont pas scolarisés. La présidente de cette association insiste sur le fait que la société est vieillissante et elle exile ces personnes en Belgique, car ce pays possède davantage de structures. Ce concept est toutefois problématique pour les familles qui sont parfois contraintes de rester éloignées des enfants pendant de longues semaines. Olivia Cattan, qui est présidente de cette association, est bouleversée par ces statistiques qui sont relayées à quelques jours de la journée consacrée à l’autisme.

Peu de familles ont la possibilité de faire face à ces coûts

En face de Thomas Sotto, elle n’hésite pas à dire que les autistes de France sont finalement déchus de leur nationalité. Elle motive cette pensée en affirmant qu’ils sont privés de certains droits élémentaires comme l’éducation. Les parents sont également confrontés à des frais qui sont importants et peu de foyers ont les capacités financières pour y répondre. A la radio, elle révèle qu’il faut en moyenne 3000 euros par mois pour cette prise en charge après avoir soustrait l’allocation.

SOS Autisme, Capture écran

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Consulter un médecin

Méningite C : un décès montre que cette infection peut être mortelle

En milieu de semaine, plus d’une quarantaine de personnes ont été prises en charge par …

Réagissez !