LOADING

Type to search

Tatouage à l’œil raté : une jeune mannequin canadienne risque de perdre la vue mais tient à témoigner de son calvaire

2 mois ago
Share

Catt Gallinger, une jeune mannequin d’Ottawa, âgée de 24 ans, risque de perdre la vue d’un œil consécutif à tatouage effectué sur la sclère ou encore sclérotique (l’enveloppe externe de l’œil reconnaissable à sa couleur blanche). Elle a décidé d’alerter les personnes tentées par ce type de tatouage, en vogue aux Etats-Unis et de l’éviter au vu de ce qui vire au cauchemar pour elle.

Aveugle

Une mannequin canadienne, Catt Gallinger, a opté pour un tatouage de l’œil qui a tourné au raté avec le risque attesté d’une cécité croissante puis totale

Selon la jeune femme, qui actualise très régulièrement sa page Facebook, ce loupé incroyable, de par sa dangerosité qui rime pour elle avec une éventuelle et partielle cécité est imputable « à de l’encre non diluée, à une surinjection et à un manque d’emplacements d’injection » lors de la réalisation de ce maudit tatouage  Elle ajoute, de surcroît, que les médecins redoutent et ce avec le plus grand sérieux que le matériel utilisé n’était hélas pas stérile. L’hygiène, soumise à des normes strictes, que nous croyons aveuglément, le plus souvent respectées, doit être irréprochable chez un tatoueur respectueux envers sa clientèle lui accordant toute sa confiance.

Difficile d’imaginer un tel calvaire avec des larmes mauves coulant de l’œil de la jeune femme : la chirurgie fait figure de piste possible pour les médecins

Le tatouage raté a provoqué chez Catt Callinger, l’écoulement de larmes violettes émanant d’un œil ayant considérablement, a ses dépens, enflé. Pour recevoir des soins adéquats face à un tel cas heureusement très rare, elle a été dans l’obligation de séjourner à trois reprises à l’hôpital et recevoir des antibiotiques. Elle doit également se mettre des gouttes dans l’œil. Son malheur a pour elle un coût financier très loin d’être abordable : son traitement, en effet, s’élève déjà a plusieurs centaines de dollars, selon notre source globalnews.ca. Les médecins ne sont pas des plus optimistes et le recours, ultime secours, pour sauver sa vue, déjà altérée, pourrait être la chirurgie.

Catt Gallinger a laissé de côté le mannequinat pour se mettre à sensibiliser via des mises en garde envers chaque personne tentée par un tatouage risqué à l’œil

La jeune femme, à la colère attisée par toute sa douleur, compte porter plainte. Elle pris l’initiative de ne pas étouffer son incident, à la dangerosité extrême, en le médiatisant pour sensibiliser les amateurs de tatouage qui opteraient pour celui de la sclère. Elle émet les réserves suivantes à suivre scrupuleusement : penser à bien s’informer autant sur les procédures que sur la personne à l’initiative de votre tatouage désiré. Elle ne blâme pas toute une profession comme elle le dit ouvertement : « Je veux seulement que les gens soient en santé et informés ». Elle poursuit : « S’il vous plaît, ne faites pas la même erreur. » Catt Gallinger a pris sa retraite provisoire de mannequin.

Aveugle, Pixabay

2 Comments

  1. Stigma 30 septembre 2017

    Vous n’imprimerez pas de figure sur vous……. Lévitique

    Répondre
    1. gniarkinder 2 octobre 2017

      C’est des nations qui vous entourent que tu prendras ton esclave et ta servante qui t’appartiendront, c’est d’elles que vous achèterez l’esclave et la servante. …Lévitique aussi. Ca vous semble une bonne source?

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *