Accueil / Actualités / Les vaccins méningitec ne présenteraient aucun danger pour la santé

Les vaccins méningitec ne présenteraient aucun danger pour la santé

En 2014, plusieurs vaccins avaient été retirés du marché, plus de 240 familles avaient saisi la justice après la découverte de certains lots défectueux. Il y aurait eu des effets secondaires graves constatés chez les enfants vaccinés : douleurs abdominales, trouble du sommeil. Certains parents ont même suite à des vaccinations du méningitec développés des pathologies comme la sclérose en plaques ou des maladies auto-immunes. L’agence nationale de sécurité du médicament après avoir effectué des analyses  en avril dernier suite aux différentes plaintes a partagé son verdict : le vaccin ne présente aucun danger pour la santé.

Un vaccin

Le problème des nanoparticules dans le méningitec

Les analyses complémentaires qui ont été effectuées ont mis en évidence des traces métalliques dans ces vaccins, mais elles sont très faibles, elles restent dans les normes européennes. Il a été très controversé depuis 2014. Au vu de certaines affirmations de l’époque, des nanoparticules de métaux lourds qui se révéleraient être dangereuses pour la santé des enfants étaient contenues dans plusieurs lots.

Si ce genre de métaux se logent dans le cerveau, l’enfant concerné peut alors présenter un retard de langage, ces nanoparticules, une fois qu’elles arrivent à se loger dans les cellules, elles ne peuvent plus être éliminées de façon naturelle par la sueur, le sang, les urines. Des propos signifiés par l’avocat des familles engagées dans une procédure judiciaire contre le laboratoire français du méningitec.

La méningite est une maladie très grave

L’agence nationale de sécurité du médicament tient à rassurer les familles, après plus de deux ans de polémiques sur ce vaccin contre la méningite, il ne présenterait aucun danger pour la santé. L’ansm a réalisé des analyses de seringues de plus de trois lots différents, les traces relevées ne peuvent être considérées comme étant un risque sanitaire. Rappelons tout de même que la méningite reste une maladie grave, celle d’origine bactérienne est la plus à redouter, elle peut évoluer très vite, mener à la mort si elle n’est pas diagnostiquée soignée très rapidement.

Elle touche principalement les enfants. La bactérie est véhiculée par la salive, les sécrétions de la gorge, du nez, on peut la contracter par des baisers sur la bouche, en partageant des ustensiles de la vie quotidienne tels des couverts, des verres, une cigarette, du rouge à lèvres…

Un vaccin, Pixabay – tpsdave

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Consulter un médecin

Méningite C : un décès montre que cette infection peut être mortelle

En milieu de semaine, plus d’une quarantaine de personnes ont été prises en charge par …

Réagissez !