Accueil / Actualités / Le virus Zika, toujours plus de victimes dans le monde

Le virus Zika, toujours plus de victimes dans le monde

Zika est rempli de zones d’ombre et l’Organisation mondiale de la Santé a déclaré que ce virus pourrait réserver encore de bien mauvaises surprises. L’OMS s’attend à 3 ou 4 millions de cas déclarés sur le continent américain en 2016, éradiquer l’épidémie reste aujourd’hui une priorité majeure. La transmission la plus importante est celle de la mère à l’enfant, les dommages provoqués sont malheureusement irréversibles et conséquents pour le système nerveux des nourrissons, plus de 139 bébés sont morts au Brésil depuis le mois d’octobre 2015, ce triste chiffre a été annoncé par le ministère de la Santé du pays.

Le problème de la microcéphalies et des séquelles irréversibles

Il va falloir encore un peu plus de temps à l’Organisation mondiale de la Santé pour confirmer de façon certaine le lien existant entre le virus Zika et la malformation congénitale, la microcéphalie qui se développe dans la boite crânienne du bébé, depuis le mois d’octobre dernier, ce sont plus de 641 enfants qui ont été exposés au virus et qui ont présenté une microcéphalie alors que normalement seulement 150 cas sont à relever dans cette partie du monde. Le ministère de la Santé brésilienne doit encore étudier plus de 4222 cas de microcéphalie.

Le virus Zika, rappelons-le se transmet par la piqûre d’un moustique

Mais également par voie sexuelle, les symptômes grippaux sont bénins, mais peuvent se révéler dangereux lorsque la femme attend un enfant, un soupçon qui reste à confirmer. La France est également touchée par le virus Zika dans plusieurs départements d’outre-mer, ces derniers ont mis en place des mesures préventives afin d’éviter le plus possible la propagation du virus. La ministre de la Santé, Marisol Touraine a annoncé très récemment qu’un suivi mensuel par échographie serait mis en place pour toutes les femmes enceintes dans toutes les zones  françaises touchées par le virus, lorsque les futures mères sont contaminées par Zika, tous les examens supplémentaires vont être pris en charge par la sécurité sociale à 100% et cela sans l’avance des frais.

Chaque jour, une nouvelle peu réjouissante vient étayer la liste bien longue des conséquences du virus Zika

Une étude récente a souligné que ce virus se trouvait dans le liquide amniotique, mais les scientifiques restent prudents, car des études plus approfondies sont en cours pour mieux connaitre les ravages que peut avoir ce virus pour l’organisme. L’épidémie qui sévit actuellement dans plusieurs pays donne lieu à une véritable guerre contre les insectes responsables de ce virus. Toutes les personnes qui résident dans les zones à risque doivent se protéger et utiliser des répulsifs, la cible ultime, le moustique.

Moustique tigre, Pixabay – WikiImages

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Cancer

Etats-Unis : une maman remercie via une lettre poignante sur Facebook le personnel soignant veillant sur sa fille

Pour que le combat de sa fille, Sophie, âgée de deux ans et hélas diagnostiquée …

Réagissez !