Accueil / Actualités / Vol MH370 : c’est la fin des recherches navales et aériennes

Vol MH370 : c’est la fin des recherches navales et aériennes

Le vol MH370 se retrouve au cœur de deux actualités, la première concerne l’arrêt de certaines recherches et la seconde porte sur le rapport publié.

[media-credit name= » Official U.S. Navy Page » align= »alignnone » width= »450"]Hélicoptère[/[/media-credit] vol MH370 est porté disparu depuis près de deux mois et aucune trace n’a été retrouvée à ce jour. Les autorités ont demandé l’arrêt des recherches navales et aériennes, les avions et les bateaux ont donc été rappelés. L’Australie qui est en charge de ce dossier a précisé que les équipes allaient désormais se concentrer sur les fonds marins. Ainsi, selon certaines informations, le Boeing 777 de la Malaysia Airlines se trouverait au large des côtes occidentales de l’Australie, mais aucune localisation précise n’a été fournie. Jusqu’à maintenant, huit pays étaient au cœur des recherches et près de 4.5 millions de kilomètres carrés ont été couverts depuis le 18 mars dernier.  Le porte-parole des autorités australiennes a également précisé que « la recherche de surface est réduite ».

Un rapport sur la tragédie du vol MH370

En parallèle, la Malaisie a dévoilé le rapport préliminaire ce jeudi concernant le vol MH370. Ce dossier était accompagné d’enregistrements audio et au vu des premières informations qui circulent, il ne comporte pas de données inédites. Il a été envoyé aux différents organes de presse et ils n’ont pas pu en apprendre davantage sur le mystère de ce Boeing. Le premier ministre a spécifié que toutes les informations seront rendues publiques à condition qu’elles n’entravent pas l’enquête en cours.

Aucune preuve pour le crash et les passagers

Nous pouvons donc en déduire que certaines données sont pour l’instant dissimulées. Même si aucune piste n’est privilégiée, la Malaisie n’a pas exclu celle de l’acte de terrorisme. Un ancien responsable de l’aviation civile a été engagé et il sera désormais aux commandes de cette enquête où des agences étrangères participeront. De plus, à ce jour, les passagers ne sont pas officiellement déclarés morts, même si la probabilité de retrouver des survivants est nulle. Enfin, le communiqué ne donne aucune information concernant l’avancée de l’enquête qui tente d’expliquer cette tragédie. Selon la Malaisie, l’avion a sombré dans l’océan Indien, mais il n’y a à ce jour aucune preuve.

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Soleil

L’allergie au soleil ou lucite estivale est plus fréquente qu’on ne le croit

Cette manifestation cutanée touche autant à la plage l’été que sur les pistes de ski …

Réagissez !