Siège-auto

Choisir un siège-auto pour bébé : enfin un guide simple et compréhensible

Le siège-auto ou réhausseur est obligatoire pour protéger votre enfant dans votre véhicule jusqu’à l’âge de 10 ans, jusqu’à ce qu’il mesure 1m35 et qu’il pèse au moins 36kg. Et comme votre enfant va grandir, son siège-auto doit être adapté à son âge, sa taille et à son poids. Les modèles évoluent en même temps que votre enfant grandit. Avec ce guide simple, vous allez pouvoir faire votre choix pour sécuriser votre progéniture.

Les réglementations que votre siège-auto doit posséder obligatoirement

Pour que vous soyez en règle avec la loi, mais aussi pour que votre enfant soit bien protégé, vous devez avoir un siège auto qui possède l’homologation ECE R44/03 ou ECE R44/04 et la norme i Size. Voyons ensemble ce qu’elle signifie.

L’homologation ECE R44/03 ou ECE R44/04

Elle est notée sur une étiquette collée sur votre siège-auto, rehausseur ou nacelle. Il est marqué UNIVERSEL pour vous confirmer que vous pourrez l’installer dans n’importe quel véhicule. On vous indique aussi l’intervalle de poids pour lesquelles il est adapté. Et la lettre E, norme européenne, pour vous certifier la conformité du matériel. Et le chiffre qui suit vous indique le pays qui a homologué ce produit. Si vous voulez acheter français, il faut qu’il soit indiqué E2.

La norme i Size

Cette norme vient compléter l’homologation depuis le 9 juillet 2013. Elle rend obligatoire le système de fixation Isofix, un système plus simple et plus sécurisé. Surtout pour mettre votre siège-auto dos à la route. Une position obligatoire pour les bébés de moins de 15 mois. De plus, lors de la fabrication et des tests de sécurité, ils seront testés pour un choc latéral et frontal. Et pour simplifier le choix du siège, il sera apposé une classification par taille.

Quelle taille choisir pour son siège-auto ?

Tous les sièges qui sont proposés sont répartis dans différents groupes. Cela dépend de la taille, du poids et de l’âge de votre enfant. Le système de sécurité et d’attache sera adapté à son physique.

Groupe 0 : parfait de la naissance à 6 mois

Le plus souvent, ce sont des nacelles étudiées pour passer de la voiture à la poussette sans sortir bébé de son siège. Un socle de fixation pour la voiture et un autre pour la poussette. L’enfant sera attaché dans le siège et il ne reste qu’à fixer le siège sur l’élément dont vous avez besoin. Utilisé de la naissance jusqu’à 10 kg.

Groupe 0+ : adapté de la naissance à 12 mois

Il peut être installé dos à la route avec des rembourrages sur les côtés pour plus de sécurité en cas d’accident. Il est fourni un rembourrage pour les premiers mois de l’enfant que vous pourrez enlever par la suite. La base est fixée par la ceinture de sécurité et l’enfant est attaché par le harnais du siège-auto. Utilisé de la naissance jusqu’à 13 kg.

Groupe 0+/1 : idéal de la naissance à 24 mois

Ce siège est évolutif, vous pourrez le mettre à l’avant, dos à la route. Puis l’installer à l’arrière face à la route. Les harnais de sécurité s’adaptent à la morphologie de l’enfant pour un bon maintien. Attendez au moins les 9 mois de l’enfant avant de le positionner à l’arrière face à la route. Utilisé de la naissance à 18 kg.

Groupe 1 : un siège-auto de 12 mois à 24 mois

Ces sièges peuvent être installés pour des enfants qui tiennent assis seul. Vos enfants seront attachés par un harnais ou un bouclier. Ils auront un peu plus de liberté de mouvement, mais seront toujours en sécurité. Il faut l’utiliser pour les enfants de 9 kg à 18 kg.

Groupe 1, 2, 3 : entre 9 et 36 kg

Ces sièges se transforment en rehausseur, ils sont évolutifs et possède un harnais qui pourra être supprimé pour attacher votre enfant avec la ceinture de sécurité de votre voiture.

Groupe 2 et 3 : un réhausseur de 25 et 36 kg

Votre enfant a bien grandit et sera plus confortablement installé sur un simple rehausseur. Il va utiliser la ceinture de sécurité de votre voiture. Il se sentira plus grand. Toutefois, si vous êtes amené à faire un long voyage, je vous incite à lui laisser un dossier. Il sera mieux calé et plus confortable.

Groupe 3 : entre 25 et 36 kg

Votre enfant est grand et va bientôt avoir le droit de passer devant sans siège auto. Il devra tout de même garder son rehausseur s’il ne veut pas s’étrangler avec la ceinture. Il en a encore besoin pour sa sécurité.

Nos conseils à ne pas négliger

Quel que soit votre choix, que votre siège-auto soit plus design, que les couleurs vous plaisent, la seule chose qui doit vous orienter vers tel ou tel version, c’est la sécurité. C’est un choix important.

  • Quand vous aurez choisi votre siège-auto, prenez le temps de bien lire la notice d’utilisation. Vous devez participer à la sécurité de votre enfant. Il faut donc prendre le temps d’installer le bébé sur le siège-auto ou le réhausseur.
  • De plus, si votre enfant se sent en sécurité, il trouvera rapidement le sommeil à bord de votre voiture.
  • Si vous voyez que votre enfant est à l’étroit dans son siège, c’est qu’il est temps d’en changer. N’attendez pas trop, sa sécurité peut être entachée.
  • Si vous faites souvent de longs trajets, ne lésinez pas sur le confort, sinon vous l’entendrez pleurer tout au long de votre voyage.
  • Choisissez le bon groupe de siège-auto par rapport à son poids, sa taille et son âge.
  • Votre enfant pourra se passer de son siège du moment où il aura dépassé les 36 kg ou atteint l’âge de 10 ans.

Il est vivement déconseillé d’acheter un siège-auto d’occasion. Vous serez sûr de ne pas acheter un produit accidenté ou ne possédant pas les dernières normes de sécurité. Votre enfant doit être bien attaché, prenez le temps de le fixer correctement avant votre départ. Vérifiez que votre siège est homologué et attachez votre enfant minutieusement pour ne pas avoir de problème avec vos assurances en cas d’accrochage. Ne choisissez pas un siège-auto parce qu’il est moins cher. La sécurité de votre enfant est primordiale !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *