LOADING

Type to search

Free Mobile : T-Mobile US semble attiré par l’offre d’Iliad

3 années ago
Share

T-Mobile US est la filiale de Deutsche Telekom et l’opérateur semble attiré par l’offre faite par Free Mobile. Xavier Niel a donc l’intention de s’exporter.

T-Mobile

[/media-credit] T-Mobile

Free Mobile a fait trembler la France lors de son arrivée sur le marché de la téléphonie mobile. La société gérée par Xavier Niel a jeté son dévolu sur T-Mobile US qui doit être racheté. Ce dernier est largement présent dans le monde et il est le premier opérateur à couvrir le territoire allemand et il est implanté aux États-Unis. Free Mobile a donc dévoilé sa volonté concernant l’exportation en dehors de la France puisque l’opérateur a confirmé son positionnement.

Free Mobile pourrait s’exporter grâce à T-Mobile

Pour convaincre T-Mobile, Free doit mettre sur la table une offre alléchante. Par conséquent, le groupe a précisé qu’il proposait 15 milliards de dollars en cash, ce qui représente un rachat à hauteur de 56.6 %. Free Mobile n’a toutefois pas remporté ce match, mais Xavier Niel est prêt à investir de l’argent personnel pour bénéficier de ce rachat. Après cette confirmation, plusieurs versions ont été relayées sur le Web. La première mettant en avant un refus de la part de T-Mobile qui selon les spéculations ne voulait pas d’un nouveau prétendant dans cette course.

Free Mobile a su capter l’attention de T-Mobile

Toutefois, la seconde version relayée par le Journal du Dimanche s’avère être intéressante pour Free Mobile, car T-Mobile aurait été attiré par cette offre qualifiée outre-Atlantique de sérieuse. Deutsche Telekom aurait également apporté une attention particulière à certains aspects notamment en ce qui concerne l’absence de contraintes réglementaires. Dans tous les cas, Xavier Niel a su capter l’attention des médias américains puisque lors d’un entretien accordé au Wall Street Journal, il a précisé qu’il était ouvert à l’arrivée d’autres partenaires. Free Mobile tentera donc d’appuyer sur cet aspect attractif pour dépasser l’offre de Sprint qui est sur le sol américain le troisième opérateur.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *