LOADING

Type to search

Smartphones : 58% des Français ont déjà succombé

2 années ago
Share

Cet objet est devenu presque un ami, les opérateurs proposent de plus en plus des formules qui incluent un smartphone à prix presque raisonnable, de nombreuses personnes cherchent le dernier modèle afin de ne pas trop se retrouver en retard par rapport à la dernière mode technologie. Un Français sur deux possède un smartphone soit 58% de la population, une progression stupéfiante qui a doublé en trois ans.

Une enquête de l’ARCEP et du conseil général de l’économie démontre que le numérique a de plus en plus d’attrait pour les Français, 58% en possèdent un, ce chiffre peut paraître excessif, mais ce qui est encore plus surprenant, c’est que ce taux a doublé en trois ans, une vraie réussite pour cet objet devenu incontournable. Toutes les générations, les âges sont intéressées par les smartphones, mais pas avec la même intensité, pour les 18-24 ans ils sont 90% à en avoir un et pour les plus de 70 ans, le taux tombe très vite à 15%. Les seniors ont encore du mal à s’équiper de téléphones portables, la complexité de certains en est peut-être la cause et selon un membre de l’ARCEP, cette population âgée a encore plus de mal lorsque les « personnes vivent seules » comme le révèle Informatique.

Tous les Français ne possèdent pas un smartphone

Le téléphone portable a de loin dépassé celui fixe à la maison, c’est d’ailleurs la première fois dans l’histoire des Télécoms que le mobile est en haut du palmarès. Mais il existe tout de même une partie de la population qui est irréductible aux smartphones, ils sont plus de 8% contre 11% en 2014.

Avec l’augmentation des mobiles, le data s’envole

Le smartphone est plébiscité par les Français ainsi que l’internet mobile, (la 3G et la 4G) a doublé pour atteindre 1,1 Go. Les internautes sont bien évidemment de plus en plus nombreux, 84% de la population est désormais connectée. La fibre optique a du mal à trouver sa place seulement 4% de connexion à domicile. Les Français sont de plus en plus accros à ces technologies nouvelles.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *