Accueil / Médicaments / Des actions afin de réduire l’utilisation inutile des antibiotiques

Des actions afin de réduire l’utilisation inutile des antibiotiques

Les antibiotiques étaient dans un passé encore proche prescrits systématiquement pour toutes sortes de pathologies n’en nécessitant pas obligatoirement l’usage, mais depuis quelques années une prise de conscience a fait que les mêmes antibiotiques ne sont plus autant prescrits, mais il reste tout de même encore de nombreux progrès à faire.

La résistance aux antibiotiques est inquiétante

La résistance antimicrobienne est une résultante de cette pratique, elle est devenue une réelle menace. Le rapport demandé en 2014 par David Cameron, premier ministre britannique sur ce sujet a été publié aujourd’hui, les résultats ne sont guère encourageants, les demandes sont claires, il faut encore réduire la demande et l’utilisation inutile d’antibiotiques, plus de 10 recommandations sont proposées.

La résistance aux antibiotiques a été placée en toute première position sur l’agenda du G7, du G20 et des Nations Unies cette année. Il est urgent de développer de nouveaux antibiotiques pour remplacer ceux qui sont devenus résistants, il faut également mettre en place une campagne d’information visant à éclairer les populations de l’inutilité des antibiotiques pour certaines maladies, réduire ces produits dans l’agriculture et pour les animaux afin de développer leur résistance.

La France est l’un des pays où l’on consomme le plus d’antibiotiques

Ils sont utilisés pour lutter contre les infections bactériennes et non contre les virus. Les antibiotiques après la Seconde Guerre mondiale ont été un des progrès les plus importants du XXe siècle, ils ont fait progresser l’espérance de vie de plus de dix ans, mais l’usage généralisé, voire abusif dans l’alimentation animale, en médecine vétérinaire, humaine a conduit à une antibiorésistance et à une baisse de l’efficacité thérapeutique. Cela à conduit également en milieu hospitalier à une augmentation du risque nosocomial.

Le premier antibiotique fut la pénicilline

Les antibiotiques ont fourni des traitements contre de grandes maladies infectieuses et avec la contribution des vaccins, certaines pathologies ont disparu dans les pays développés comme la lèpre, le typhus, la peste, la fièvre typhoïde. Ce dernier rapport démontre bien qu’il est urgent de mettre en place plusieurs mesures, d’ici 2050, l’antibiorésistance sera directement liée à plus de 10 millions de morts et cela coûtera près de cent mille milliards de dollars.

Médicaments, Pixabay – dertrick

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Des médicaments

Aspirine : une nouvelle vertu dévoilée par une étude britannique assez surprenante

L’aspirine pourrait avoir des vertus préventives contre de très nombreuses maladies, cancers, infarctus, accident lors …

Réagissez !