Accueil / Médicaments / L’Ibuprofène serait néfaste pour le fœtus masculin

L’Ibuprofène serait néfaste pour le fœtus masculin

Des recherches précédentes ont déjà démontré que le paracétamol et l’aspirine perturbaient le système testiculaire fœtal. Plus de trois femmes sur dix qui attendent un enfant ont recours à l’ibuprofène, un médicament pour calmer la fièvre, les douleurs. Les remèdes anti inflammatoires non stéroïdien sont pourtant contre indiqués à partir du 6e mois de grossesse en raison de la dangerosité qu’ils affectent au futur bébé (petit poids de naissance, asthme, prématurité). Ce sont des propos soulignés par l’agence nationale de sécurité du médicament au début de cette année.

La grossesse

Trop de femmes prennent de l’Ibuprofène au cours de leur grossesse

Des chercheurs de l’INSERM mettent en évidence que ce même l’Ibuprofène pourrait également toucher le système hormonal. Les résultats ont été publiés dans la revue scientifique Reports. C’est un médicament que l’on peut acheter sans passer par la case médecin. C’est l’un des plus consommés par la population notamment par les femmes enceintes mais comme tout prescription médicale, il existe des précautions d’usage, des posologies à respecter plus particulièrement lorsque l’on attend un enfant. Un médicament reste un corps étranger qui peut avoir des conséquences lourdes sur le développement d’un fœtus. Selon l’équipe de chercheurs, l’ibuprofène supprime la production de différentes hormones testiculaires dont la testostérone qui contrôle les caractères sexuel, la descente des testicules.

L’Ibuprofène a un impact sur la production de testostérone qui diminue fortement

Afin d’étudier les effets de l’ibuprofène sur le fœtus, les chercheurs ont réalisé deux sortes de tests, pour le premier, ils ont mis en culture des testicules, dans le second, ils les ont greffé sur des souris. Les scientifiques de l’INSERM tiennent à préciser qu’il est préférable de s’abstenir d’avoir recours à ce médicament en cas de grossesse. Ces anti inflammatoires non stéroïdien perturberaient le fonctionnement des testicules des petits garçons. Cette nouvelle étude démontre que l’Ibuprofène est contre indiquée dès le début de la grossesse. L’ANSM tient à rappeler que dès le premier mois, la prise est à éviter car cela représente pour l’équilibre hormonal du petit garçon. Toutefois, il ne faut pas psychoter car l’Ibuprofène est un médicament utile qui a des fonctions calmantes pour la fièvre et les douleurs. Il est important de préciser que lorsque l’on consomme de l’ibuprofène, il faut l’utiliser pour des périodes courtes avec les doses les plus faibles.

La grossesse, Pixabay – blanca_rovira

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Médicaments

Les traitements de la maladie de Crohn pourraient augmenter le risque de lymphome

La maladie de Crohn est en progression ces dernières décennies. En France, plus de 120.000 …

Réagissez !