Autisme

Autisme : éviter les faux remèdes grâce à un site

Le gouvernement vient de lancer un site d’information sur l’autisme notamment pour éviter aux familles de se laisser convaincre par des traitements sans aucun intérêt et parfois dangereux comme des antibiotiques à outrance, de l’hypnose. Ces arnaques sont proposées par des professionnels sans scrupules auprès de parents d’enfants autistes. Ils profitent ainsi de leur désarroi face au handicap. Cette plateforme a pour but de lutter contre toutes ces dérives.

Les progrès de la médecine encore bien trop lents

L’autisme est un trouble du développement caractérisé par des difficultés de l’apprentissage social et de la communication avec un comportement de gestes répétitifs, stéréotypés, des rituels. Ce n’est qu’en 1943 qu’un psychiatre américain d’origine autrichienne a décrit sous le nom d’autisme des particularités de comportements de certains enfants. Les troubles peuvent être plus ou moins sévères. Un grand nombre d’enfants atteints par ce handicap n’accède pas au langage oral. L’autisme touche 4 fois plus les garçons que les filles. À ce jour, il n’a pas été trouvé de cause unique à l’autisme. Il est probable que plusieurs facteurs différents puissent entraîner le développement des signes de l’autisme.

  • Actuellement, aucun médicament ne guérit ce trouble.
  • L’évolution est très variable d’un sujet à l’autre.
  • Certains restent pénalisés toute leur vie d’autres arrivent à une autonomie relativement bonne.

Un accompagnement tout au long de la vie

Les progrès de la médecine face à ce trouble sont clairement insuffisants, ce qui peut parfois pousser les familles en plein désarroi à se tourner vers des médecines parallèles qui n’ont reçu aucune validation scientifique. Autisme Info qui est à la fois un site internet et un numéro vert gratuit 0800 71 40 40 est là pour aider les parents à trouver les bonnes réponses. Chaque année, ce sont plus de 7500 bébés qui naissent autistes. Les familles ont besoin aujourd’hui qu’on leur donne les moyens d’avancer.

Elles veulent trouver un établissement, un travail pour leurs enfants, un logement enfin une vraie prise en charge. De nombreuses familles se battent aux côtés d’associations pour mettre fin aux clichés et permettre à leurs enfants d’accéder à une scolarité, à des activités au même titre que d’autres enfants. La France doit rattraper un retard considérable dans la prise en charge de l’autisme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *