Au Maroc, la majorité de la population est musulmane. Les musulmans du neuvième mois du calendrier musulman jeûnent le jour et mangent la nuit. Ce jeûne est connu sous le nom de Ramadan, qui varie chaque année en fonction du mois lunaire.

Pendant le ramadan, les musulmans ne mangent pas pendant la journée mais ils mangent la nuit. C’est pourquoi ils préparent les meilleurs plats de la cuisine musulmane.

Le Maroc et le Liban, bien que ces pays soient séparés par un grand nombre de kilomètres, possèdent tous deux des pâtisseries exquises et très élaborées. Comme il s’agit de pâtisseries assez élaborées, le mot simple ou facile n’a pas tout son sens. Nous allons énumérer les sucreries marocaines en particulier car ce sont celles qui ont le plus de variété.

Pâtisseries et sucreries marocaines typiques

Voici quelques pâtisseries typiquement marocaines que vous pouvez retrouver, en partie, dans ce restaurant méditerranéen Cannes comme la pastilla ou les doigts de la mariée mais en version salée. Dans certains pays du monde, les sucreries marocaines sont appelées pâtisseries marocaines ou viennoiseries marocaines.

Dans de nombreux pays, la grande majorité des pâtisseries marocaines sont utilisées pour accompagner un délicieux thé. Il convient de noter que le Maroc possède de très bons thés.

La chebakias

Elle est préparée avec de la farine, de l’anis moulu, de la cannelle, du beurre, du miel et du sésame. C’est l’un des desserts les plus typiques du Maroc. Les biscuits au miel sont très populaires dans tout le pays.

La maskina

Il s’agit non seulement d’un dessert typique de la cuisine arabe, mais aussi de l’une des sucreries marocaines les plus populaires pendant le Ramadan. Il est composé de farine de blé, de crème, d’huile d’olive, de beaucoup de noix et de sucre glace. Il est servi sous la forme d’un gâteau. Si vous êtes un amateur de noix, vous allez adorer cette friandise.

La pastela

La gastronomie marocaine a une caractéristique très particulière, celle de mélanger le sucré avec le salé. La Pastela sucrée est une pâte feuilletée à base de pâte filo, fourrée de viande, de persil, d’oignon, d’amandes et d’un peu de cannelle moulue et de sucre glace.

Ce gâteau est le plus utilisé dans les célébrations. Il est généralement servi en apéritif avant le premier plat.

Le Sharbat

C’est une boisson à base de lait. La recette la plus populaire est faite avec des amandes et aromatisée à l’eau de rose. Elle est également préparée avec des fruits tels que des pommes, des fraises, des pastèques ou des raisins (n’importe quel fruit fera l’affaire).

Il a un arôme très caractéristique dû à la cannelle moulue et aux différentes fleurs. C’est un sirop très typique du Maroc.

Le warqa

C’est un dessert similaire aux crêpes, fait avec de la farine et cuit dans une poêle. Il est très fin. Dans d’autres parties du monde, il est connu sous le nom de « Brick pastry ». Les fines feuilles sont remplies d’amandes, de dattes, de pistaches, de prunes, de pêches… Elles sont roulées en forme de mini-tube, ou parfois aussi en forme de triangle ou de tarte. Elles sont recouvertes de miel et de sucre glace.

Les doigts de la mariée

L’une des plus célèbres confiseries marocaines, elle est faite de pâte filo remplie de noix ou d’amandes hachées, cuite au four et recouverte de miel.

Le halva

Il s’agit d’un dessert ressemblant à de la pâte d’amande en forme de baquet fait avec de la théine, rempli de pistaches et garni de sucre, d’amandes ou de pignons selon le goût.

Le mamul

Un dessert marocain sous la forme d’un petit encas à base de beurre et de farine. Il a la forme d’un petit biscuit et est fourré de dattes ou de noix, le tout macéré au cognac. Il est cuit au four et ensuite saupoudré de sucre glace.

La baklava

Une autre douceur bien connue dans le monde entier. Elle se compose de couches de pâte filo recouverte de beurre, de tahini, de poudre de cannelle, de noix et de sucre. Elle est cuite au four et trempée dans du miel.