Vous est-il déjà arrivé de ressentir soudainement une douleur intense dans le bas du dos ou au niveau des fesses ? Une douleur similaire à une décharge électrique, qui se poursuit ensuite sur le long de la cuisse et de la jambe pour finir vers les orteils. C’est probablement une sciatique. Et cette douleur peut se produire n’importe quand. Afin de la soulager, le patient doit pouvoir profiter d’un sommeil de qualité. Découvrez justement comment bien dormir avec une sciatique et prévenir la douleur.

Qu’est-ce qui provoque la sciatique ?

Le plus long nerf du corps humain est le nerf sciatique. Sa racine se trouve entre les vertèbres à la base du dos (L4-L5 ou L5-S1) et se termine au niveau des orteils. Raison pour laquelle lorsqu’on a la sciatique, on ressent principalement une douleur lombaire qui passe ensuite le long de l’un des membres inférieurs. Afin de soulager la sciatique, il convient de se reposer sur un matelas pour mal de dos.

Il faut savoir que nous possédons 2 nerfs sciatiques, mais la névralgie sciatique touche en général soit le nerf gauche, soit le nerf droit. Une douleur vive, un simple fourmillement ou un engourdissement du membre concerné peuvent se produire lorsque le nerf sciatique est comprimé. Cette compression peut être due à certaines pathologies, comme une hernie discale, à une mauvaise posture assise ou encore à une grossesse. La névralgie sciatique peut aussi se manifester durant un effort physique ou même lorsque vous éternuez.

Sommeil et sciatique : quel rapport ?

La sciatique et le sommeil sont étroitement liés. En effet, lorsque vous vous allongez pour dormir, vous détendez votre corps. Le nerf se relâche ainsi par la même occasion, ce qui soulage votre douleur et la tension au niveau du dos.

Cependant, dans certains cas, la douleur de la sciatique peut vous tirer de votre sommeil, car elle peut se manifester au milieu de la nuit. Pour mieux dormir, vous devez donc veiller à ne pas comprimer le nerf en question.

Les bonnes positions de sommeil à adopter pour soulager la névralgie sciatique

Des positions de sommeil sont plus efficaces que d’autres lorsqu’on souhaite bien dormir avec une sciatique. Selon votre position d’endormissement préférée, voici quelques conseils qui vous aideront à apaiser la douleur d’une névralgie sciatique.

Dormir sur le dos pour décharger les disques lombaires

Les spécialistes recommandent particulièrement aux patients atteints d’une sciatique de se coucher sur le dos sur un matelas qui possède un soutien ferme. En effet, cette position permet de libérer les disques lombaires et de détendre le nerf.

La position de couchage optimale reste de remonter légèrement la jambe avec le nerf en question sur le côté. Pour ce faire, ramenez votre genou vers votre ventre puis ouvrez la cuisse vers l’extérieur, à la manière d’une grenouille. Pensez à mettre un petit coussin sur lequel vous allez élever la jambe repliée. Afin d’obtenir une position encore plus confortable, vous pouvez vous incliner légèrement vers le même côté que votre jambe.

Pensez à dormir de manière à ce que la tête et la colonne vertébrale soient bien alignées. Utilisez un oreiller qui ne soit pas trop épais ou au contraire trop fin. L’idéal serait de trouver un oreiller à mémoire de forme.

Dormir sur le côté pour libérer le nerf sciatique

De nombreuses personnes n’ont pas l’habitude de dormir sur le dos. Si vous faites partie de cette catégorie d’individus, vous pouvez alors opter pour une position d’endormissement sur le côté. Cette position est aussi recommandée si votre sciatique continue à vous faire mal, malgré un couchage dorsal.

Si vous avez une sciatique à la jambe gauche, dormez sur votre côté droit. Et inversement, si la sciatique concerne la jambe droite, reposez-vous sur votre côté gauche. L’explication est très simple : dormir sur le côté opposé de la sciatique vous évite d’appuyer sur le nerf. Pour profiter de plus de confort, placez un petit coussin entre vos genoux. Cela permet de maintenir votre genou au même niveau que vos hanches, ce qui évite les tensions au niveau du dos. Vous pouvez par ailleurs caler un oreiller derrière vous dans l’optique de maintenir facilement votre position de couchage sans effort.

Ici également, veillez à ce que la tête s’aligne parfaitement avec la colonne vertébrale. Adaptez ainsi votre oreiller en conséquence.

Position d’endormissement sur le ventre pour éviter de s’appuyer sur les fesses

La douleur de la sciatique peut résulter d’une contraction au niveau du muscle piriforme, un muscle au niveau des fesses. Dans ce cas, dormir sur le dos ou sur le côté pourrait accentuer la douleur. Préférez ainsi une position de couchage sur le ventre. Entrouvrez la cuisse avec le nerf sciatique douloureux sur le côté pour mieux vous soulager.

Lorsqu’on dort sur le ventre, la tête et la colonne vertébrale ne se trouvent pas sur le même axe. Il vaut mieux poser la tête sur un oreiller très fin, voire ne pas utiliser d’oreiller, afin d’éviter les torticolis.

Enfin bref, ces quelques conseils ont été listés dans le but de vous aider à trouver la position de sommeil idéale, même avec cette pathologie qui touche des millions de personnes. Vous savez désormais que faire pour dormir avec une sciatique !