LOADING

Type to search

La dépression, les médecins prescrivent-ils trop d’antidépresseurs ?

2 semaines ago
Share

La dépression est une maladie qui se caractérise par un sentiment de désespoir, une perte de motivation,  des troubles du sommeil, alimentaires, des pensées morbides, une grande tristesse. Selon l’intensité des symptômes, elle sera qualifiée de légère, modérée, grave. Dans les cas les plus majeurs, cette pathologie peut conduire au suicide. Le terme est encore aujourd’hui utilisé à tort. Tout le monde au cours de sa vie peut ressentir des moments d’ennui, de mélancolie sans pour cela tomber dans la dépression. Bien diagnostiquer la maladie, c’est mieux la prendre en charge.

Dépression

Etre triste après la perte d’un proche, avoir un sentiment d’échec en cas de problèmes au travail sont des facteurs normaux mais lorsque le sentiment perdure sans raison particulière, il peut effectivement s’agir d’une dépression

La dépression est l’un des troubles psychiatriques le plus fréquent. D’après l’organisation mondiale de la santé, elle deviendra la deuxième cause d’invalidité à travers le monde après les troubles cardiovasculaires. Cette pathologie peut survenir à tout âge même l’enfant peut être touché par un état dépressif mais c’est à l’adolescence qu’elle apparaît le plus souvent ou au début de l’âge adulte. On ne sait pas avec précision ce qui cause la dépression. Bien que la biologie du cerveau soit très complexe, les personnes dépressives auraient un déficit de certains neurotransmetteurs comme la sérotonine. Les mauvaises habitudes de la vie comme la consommation de tabac, d’alcool, le manque d’activité physique, l’excès de jeux vidéo, les conditions économiques précaires, le stress sont susceptibles de nuire à l’organisme, de provoquer une dépression. Elle reste la première cause de suicide, plus de 70% des personnes souffrant de cette pathologie décèdent par suicide, une façon d’arrêter la souffrance qui paraît alors insurmontable.

Selon la haute autorité de santé, le traitement de la dépression reposerait trop souvent sur la prescription d’antidépresseurs

Il est difficile de diagnostiquer une dépression, plus de 40% des patients ne seraient pas correctement pris en charge, pourtant les médecins généralistes sont en première ligne pour déceler les patients à risque. La haute autorité de santé publie aujourd’hui une recommandation afin d’aider les professionnels de santé à mieux détecter cette pathologie bien trop souvent mal diagnostiquée, mal traitée. Elle propose une prise en charge plus spécifique à chaque cas. Plus d’un Français sur dix aurait déjà connu un épisode dépressif au cours des 12 derniers mois. Les antidépresseurs seraient prescrits trop souvent dans le cas d’une dépression légère mais pas assez délivrés pour une pathologie plus sévère. Le médecin traitant est le pôle essentiel, c’est souvent le seul recours dans des régions où les spécialistes sont absents. La prise en charge repose sur un bon suivi psychologique. Trois populations devraient faire l’objet d’attentions particulières, les personnes âgées, les femmes venant d’accoucher, les personnes venant de subir un deuil. Savoir reconnaître les symptômes, c’est déjà un pas vers la guérison.

Dépression, Pixabay – PublicDomainPictures

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *