LOADING

Type to search

Hausse de l’automédication : attention au danger

2 années ago
Share

L’automédication a connu un regain d’activité en 2015, et cela à cause des états grippaux. Toutefois, le marché français avait présenté un net recul pendant deux années consécutives, mais les Français ont à nouveau recours à cette technique.

L’Afipa a partagé son bulletin annuel concernant l’acquisition des médicaments sur le sol français. Les officines ont été prises d’assaut en 2015 et notamment dès le mois de janvier avec l’arrivée de la grippe. Cette dernière est donc à l’origine de la hausse de 5.2% du marché de l’automédication, mais cette méthode demande une certaine attention. En effet, se soigner sans l’avis d’un médecin peut parfois présenter un risque pour la santé, il ne faut donc pas acquérir n’importe quel médicament tout en étant raisonnable sur la durée et les doses.

Une hausse de l’automédication qu’il ne faut pas négliger

Les pharmacies françaises proposent sans prescription des milliers de médicaments que les consommateurs peuvent acquérir sans passer chez un professionnel de la santé. L’automédication concerne aussi bien les pilules que les gélules et les sirops, mais il est vivement recommandé de demander conseil auprès de son pharmacien et de lire la notice. Il y a toujours des effets indésirables et des contre-indications qu’il ne faut pas négliger, car les conséquences peuvent être désastreuses sur la santé.

Les conseils à suivre pour une automédication sans danger

Pour soigner quelques virus, l’automédication peut s’avérer efficace, mais si les symptômes persistent, il sera primordial de se rendre chez un médecin. De plus, le surdosage est à éviter tout particulièrement, car lorsque la maladie frappe un patient, il a sans doute l’habitude d’essayer toutes les molécules pour apaiser le mal-être. Cela peut aussi avoir des conséquences, car certains médicaments ne peuvent pas être pris en même temps. En parallèle, ceux qui sont déjà sous traitement pour X raisons doivent être attentifs aux médicaments choisis, ils ne doivent pas se nuire.

Médicaments, Pixabay – Mizianitka

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *