LOADING

Type to search

Les troubles de l’érection traités par cellules souches et c’est révolutionnaire

2 années ago
Share

Les hommes atteints d’un cancer de la prostate et qui subissent une ablation de celle-ci sont très nombreux à souffrir de troubles d’érection très sévères lors de débats intimes. Retrouver une vie sexuelle satisfaisante pourrait devenir dans les années à venir une solution viable grâce à des greffes de cellules souches au niveau du pénis. Une première étude vient d’être réalisée très récemment et les conclusions sont tout à fait encourageantes pour l’avenir.

Avec les cellules souches, la qualité des ébats a été améliorée

Une étude française est prometteuse pour tous les patients ayant souffert d’un cancer de la prostate, les résultats obtenus pourraient en effet changer la vie de bon nombre d’hommes. L’institut national de la santé et de la recherche médicale (INSERM) a expliqué que douze patients qui souffraient de troubles sérieux d’érection après un cancer de la prostate ont reçu une greffe de cellules souches dans le pénis et six mois plus tard, les résultats étaient tout à fait probants, la qualité des rapports sexuels s’était très nettement améliorée.

Des résultats prometteurs après l’échec du Viagra et d’une pompe

Les cellules souches qui ont été greffées dans le pénis des patients ont été prélevées dans leur moelle osseuse. Tous ces patients qui présentaient des troubles érectiles avaient eu recours à du Viagra à des doses maximales ainsi que l’utilisation d’une pompe à érection et tout cela s’était révélé inefficace. Les résultats de cette étude ont été publiés dans la revue European Neurology.

Les conséquences sur la sexualité du cancer de la prostate

L’impuissance sexuelle masculine reste une séquelle très fréquente après l’ablation chirurgicale de la prostate, la qualité de vie ainsi que l’image de soi sont bien souvent remise en question et de nombreux hommes pâtissent très sévèrement de cette situation invalidante. Le cancer de la prostate s’il est détecté tôt, mieux il sera traité, un dépistage est conseillé après 50 ans. Le cancer de la prostate est le plus fréquent des cancers de l’homme. Grâce à cet essai clinique, au moins deux patients ont retrouvé des érections normales et sans prise de médicaments. L’amélioration s’est maintenue durant un an après la greffe des cellules souches, un véritable espoir pour les patients de demain et pour les prochaines études.

Sexualité, Pixabay – chopy

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *