Sida

Macron et les fonds pour le Sida : un soutien supplémentaire de la France

Le Fonds mondial de lutte contre le Sida recevra dans les prochains jours un soutien supplémentaire de la France. C’est l’annonce qu’a faite Emmanuel Macron le mercredi 9 octobre 2019 sur l’émission « Quotidien ». Selon le président français, cette décision devrait inciter les autres nations à augmenter leur contribution à la lutte contre le sida et bien d’autres maladies endémiques.

Vers une mobilisation commune de 14 milliards USD

Le Chef d’État français prend fait et cause pour la lutte contre le Sida, la tuberculose et le paludisme. En tout cas, sa décision d’augmenter la contribution financière de son pays pour soutenir la lutte contre ces maladies est du pain bénit pour l’Institution internationale qui s’en occupe. Il a laissé entendre au cours de l’Émission « Quotidien » que depuis bientôt une décennie, la part contributive des pays européens à la lutte contre ces maladies est demeurée stagnante sans dépasser les 4,6 milliards depuis 2002. Cet entretien s’inscrit dans le cadre de la 6e Conférence de reconstitution des ressources du fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, tenue le lendemain à Lyon. À son avis, en mobilisant 14 milliards de dollars, plus de 16 millions de vies pourraient être sauvées et 234 millions de nouvelles infections évitées dans le monde.

Pour éradiquer ces pandémies à l’horizon 2030

« L’objectif que nous poursuivons, c’est, en 2030, éradiquer ces pandémies. C’est un objectif volontariste » a déclaré Emmanuel Macron. Par cette décision, il espère que les autres pays entrent dans la danse afin de mieux répondre de manière inclusive aux besoins des personnes victimes de ces maladies. Au cours de la conférence, plusieurs pays africains à travers leur politique intérieure de la santé ont confirmé leur engagement à participer à la marche. Cela fonde davantage l’optimisme affiché du président français.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *