LOADING

Type to search

Pokémon Go est sortie en France et fait perdre du poids

1 année ago
Share

Les internautes et mobinautes sont heureux, car ils possèdent enfin l’application Pokémon Go dédiée à la France. Cette sortie a largement été relayée et elle favorise surtout l’activité physique, un bon moyen pour perdre du poids.

Pokémon Go

Attraper les pokémons permet de faire du sport

Cette application Pokémon Go a l’avantage de solliciter tous les publics puisque les enfants et les adultes sont nombreux à partir à la recherche des spécimens. Un Américain a été contraint de parcourir près de 150 kilomètres pour rassembler tous les modèles intégrés au jeu. De ce fait, elle a la capacité de favoriser les déplacements alors que la marche est très bonne pour la santé. Si certains sont sédentaires, l’App aura le mérite de pousser les mobinautes à arpenter les rues en optant indirectement pour une activité physique.

Jusqu’à 216 calories perdues pour 1 heure de marche

Pokémon Go a donc les moyens de faire perdre du poids puisqu’il faut absolument se déplacer pour retrouver les personnages. La marche permet d’améliorer son rythme cardiaque, la circulation sanguine… De ce fait, vous aurez tendance à brûler 148 calories pour une heure de pratique si votre poids s’articule autour de 60 kg. Par contre, vous brûlerez 176 et 216 calories pour un poids respectif de 70 et 85 kg. Comme certains joueurs ont passé toute l’après-midi de dimanche à chercher les pokémons, ils ont eu le droit à une bonne séance.

Pokémon Go est idéale pour renouer avec l’activité physique

Parfois, pour attraper un pokémon rare, il faudra se presser, la perte calorique est donc plus forte pour la course. Pour les mêmes poids que ceux préalablement cités, le footing vous permettra de brûler 384, 457 et 561 calories pour une pratique d’une heure. Si ces informations ne sont pas très évocatrices, il faut noter que vous devrez dépenser 8000 calories pour perdre 1 kg de graisse corporel. Sortez donc la Pokéball et attrapez tous les pokémons.

Pokémon Go, Flickr – Eduardo Woo

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *