LOADING

Type to search

Tags: ,

Vitrification ovocytaire : un bébé après un cancer, c’est désormais possible

2 années ago
Share

Un enfant est venu au monde en décembre 2015 grâce à une vitrification ovocytaire, c’est une première en France. Cette pratique a été réalisée avant que la maman ne subisse un traitement visant à soigner un cancer, cette petite fille qui est venue au monde à la fin de l’année dernière a pu voir le jour grâce à une congélation d’ovocytes. À ce jour, 6 enfants sont nés de cette façon dans le monde.

Les traitements contre le cancer comme les chimiothérapies sont comme tout le monde le sait dévastatrices pour l’organisme et en particulier à cause des dommages irréversibles sur l’appareil reproductif et causant une infertilité. Depuis 2011, les femmes qui subissent ces traitements anti-cancer peuvent avoir recours à l’auto-conservation de leurs ovocytes, en prévision d’une prochaine grossesse désirée. Ils sont congelés dans de l’azote liquide à moins 196°C, le sperme de l’homme est également prélevé et congelé.

Se rétablir d’un cancer puis avoir un enfant grâce à la vitrification ovocytaire

Une fois que la mère est guérie, les ovocytes sont décongelés puis fécondés afin d’obtenir des embryons, ils seront ensuite implantés dans l’utérus de la femme. Le médecin coordinateur de la plate forme régionale « cancer et fertilité » a déclaré au journal 20 Minutes que c’était une technique formidable pour les personnes jeunes et elle a également ajouté que « c’était une manière de mieux vivre après un cancer ».

Une vitrification ovocytaire possible en France depuis 5 ans

La petite fille qui est née en décembre dernier est venue au monde grâce à cette nouvelle avancée médicale et grâce à la plateforme « cancer et fertilité », l’objectif premier de cette fondation est d’offrir aux patientes « les mêmes possibilités d’accès à la préservation de la fertilité ». La vitrification des ovocytes n’est autorisée en France que depuis 2011 et pour des cas bien précis, pour les femmes dont la fertilité risque d’être altérée bien avant l’âge requis et pour celles qui subissent un traitement pouvant les rendre stériles. Après une guérison, les femmes peuvent désormais espérer mener une vie normale et donner la vie à un enfant. Il est possible d’avoir un enfant après un cancer et une chimiothérapie.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *