LOADING

Type to search

Coupe du Monde 2014 : le Brésil reçoit une violente gifle allemande

3 années ago
Share

La Coupe du Monde 2014 avait déjà un gout amer à cause de la blessure de Neymar, mais le Brésil a connu une terrible humiliation face à l’Allemagne.

Coupe du Monde 2014, Brésil

[/media-credit] Coupe du Monde 2014, Brésil

La Coupe du Monde 2014 pour le Brésil se termine par une violente gifle allemande. L’équipe de Scolari était diminuée avec l’éviction de Thiago Silva et la blessure de Neymar, mais les fans et le pays organisateur étaient loin d’imaginer qu’ils connaitraient une humiliation aussi prononcée en demi-finale. L’Allemagne avait battu la France sans pour autant offrir un match exceptionnel, car les deux équipes s’étaient retrouvées dans un faux rythme assez frustrant.

La gifle allemande pour la demi-finale de la Coupe du Monde 2014

Toutefois, pour cette demi-finale, l’Allemagne a paralysé le Brésil en inscrivant dès la première mi-temps 5 buts signés Müller, Klose, Kroos (auteur d’un doublé) et Khedira. À cet instant, l’équipe de Scolari est totalement sous le choc et les tribunes sont en pleurs. Le pays est envahi par deux émotions, d’un côté il y a la tristesse de perdre à ce stade de la compétition et de l’autre il y a la colère d’avoir dépensé des sommes astronomiques. Toutefois, l’Allemagne n’avait pas terminé son show puisque deux buts supplémentaires ont été offerts par Schürrle qui a fait son entrée dans la partie au retour des vestiaires. Oscar a tout de même sauvé l’honneur du Brésil avec un but à la 90e minute.

resultat_officiels_du_bac

Pas de Coupe du Monde 2014 pour le Brésil

Ce matin, la presse locale pointe du doigt le Brésil qui a perdu son joueur favori contre la Colombie. La Coupe du Monde 2014 ne sera donc pas attribuée au Brésil qui aura tout de même l’opportunité de s’offrir une éventuelle troisième place lors de la petite finale de samedi. Le pays n’a pas supporté cette défaite, car plusieurs incidents ont été référencés au cours de la nuit. Les supporters dévastés ont passé leur colère sur les bus.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *