LOADING

Type to search

De l’activité physique sur ordonnance, Biarritz innove

3 années ago
Share

Biarritz a décidé d’innover en la matière avec de l’activité physique sur ordonnance. Elle n’est donc plus réservée aux médicaments.

Activité physique

Activité physique

Biarritz souhaite s’inscrire davantage dans une opération visant à améliorer la santé des habitants. Ces derniers soucieux de leur bien-être ont déjà pu accéder à quelques innovations depuis plusieurs années, mais la ville de l’ouest signe un nouveau procédé. Désormais, l’activité physique sera inscrite sur une ordonnance au même titre qu’un traitement médicamenteux, une consultation chez un spécialiste… Il faut savoir que le sport est bénéfique pour la santé et notamment pour les personnes atteintes d’ALD (Affection Longue Durée).

Biarritz confirme son ambition santé avec l’activité physique sur ordonnance

Biarritz n’est toutefois pas la seule à pratiquer l’activité physique sur ordonnance, car Strasbourg avait proposé un tel concept. Les médecins du sport souhaitent ainsi que les Français aient recours au sport comme une thérapie. Une telle pratique serait nécessaire, voire primordiale pour garantir la bonne santé des anciens. En effet, la population a tendance à vieillir et en 2060, la portion des individus de plus de 65 ans sera de 30 % contre 17 % actuellement. En parallèle, l’obésité s’installe et devient un véritable fléau notamment en France. D’ici 2030, une personne sur 4 sur le sol français devrait être touchée par ce problème de poids.

Du sport sur ordonnance pour lutter contre les maladies

Une mauvaise alimentation ainsi qu’un manque d’exercice physique seraient responsables d’un tel poids, car la sédentarité est extrêmement mauvaise. De ce fait, Biarritz se positionne une nouvelle fois comme une ville santé et c’est d’ailleurs le cas depuis 2009. Elle continue sur cette lignée et la population biarrote aura l’occasion de découvrir le sport prescrit sur ordonnance. C’est peut-être le moyen le plus efficace pour forcer les patients à renouer avec l’activité physique et toutes les pratiques sont bonnes : marche, course, natation… Cela permettra peut-être à la population de se préserver de certaines maladies.

Crédit Photo : Pixabay – Lazare

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *