Pourquoi la simulation de chute libre a t-elle le vent en poupe ?

Vous avez toujours rêvé de faire un saut en parachute pour découvrir les sensations de la chute libre, mais vous n’avez jamais eu l’occasion ? Ou vous avez peur des risques inhérents à la pratique cette activité ? Eh bien ! Ne vous inquiétez pas ! La technologie vous permet aujourd’hui de vivre cette expérience exceptionnelle en toute sécurité grâce au stimulateur de chute libre. On vous dit tout sur le sujet.

Qu’est-ce que la simulation de chute libre ?

La simulation de chute libre consiste à voler dans un simulateur de chute libre. Il s’agit en effet d’une machine pour ne pas dire un grand tube de plexiglas qui dispose d’une puissante soufflerie à sa base. Il propulse de l’air de façon verticale et reproduit à la perfection les effets de la résistance de l’air rencontrés au cours d’une chute libre réelle. La soufflerie vous garde bien en l’air et vous permet d’appréhender des sensations équivalentes à un saut en parachute. En moyenne, le vent est de 200 km/h, mais peut aller jusqu’à 270 km/h. Il faut dire que c’est en 1981, à Las Vegas que le premier simulateur de chute libre a été créé. Dans le temps, c’était les parachutistes qui s’en servaient pour s’entrainer. Mais avec le temps, l’appareil devient rapidement une attraction du « grand public ». Chaque année, des milliers de personnes vient s’essayer au sport de la chute libre qui est souvent considéré comme une activité extrême, mais reste un sport familial.

Les avantages de recourir à un simulateur de chute libre

D’abord, le principal avantage est lié à la sensation vécue. Comme nous l’avons déjà dit, le simulateur de chute libre vous permet de ressentir cette sensation de voler et d’être porté par l’air sans quitter la terre. Les contraintes auxquelles on est soumis en soufflerie sont moindres par rapport au saut en parachute. Il n’y a pas de pliage du parachute, pas d’aléas climatiques. Vous êtes épargné aussi des problèmes d’ORL (pas d’altitude) et de peur de l’avion, ce qui accélère l’apprentissage. De ce fait, cet équipement constitue un moyen efficace pour les parachutistes amateurs et professionnels pour se perfectionner et progresser plus rapidement. En outre, le simulateur de chute libre est accessible au plus grand nombre. Tout individu âgé déjà de cinq ans peut le réaliser (contre 15 ans pour le saut en parachute), et cela, sans certificat médical. Vous êtes installé dans la veine d’air accompagné d’un professionnel de la chute qui vous guide dans votre évolution. Par ailleurs, son tarif est moins cher qu’un saut en parachute. Tous les budgets peuvent donc accéder à ce vol.
N’attendez plus et réservez votre saut dans un simulateur de chute libre !

Partagez notre article !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur skype
Skype
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

Continuez la lecture !