Accueil / Actualités / 102 décibels sont autorisés dans les festivals et les discothèques contre 105 auparavant

102 décibels sont autorisés dans les festivals et les discothèques contre 105 auparavant

Attention à la musique amplifiée, cela peut représenter un réel danger pour le système auditif. Les organisateurs de soirées ont tendance a à augmenter les volumes sonores, même dans les cinémas, certains exploitants sous prétexte de vous faire participer davantage au film abusent des effets. Nos oreilles souffrent de cette négligence, les dégâts sont pourtant irrémédiables. Les cellules nerveuses se dégradent sous l’effet du bruit trop violent. L’audition se détériore jusqu’à la destruction totale de ce capital. 

Décibels

Le bruit génère de la fatigue, du stress, une baisse de concentration

L’oreille est en danger à partir de 80db, au delà, les effets peuvent être multiples sur la santé. L’exposition prolongée à des niveaux sonores trop important détruit peu à peu les cellules de l’oreille interne cela conduit progressivement à une surdité irréversible. Un bruit très intense par exemple lors d’une explosion peut entraîner une surdité brutale totale ou partielle. Selon de nombreuses études, les troubles cardiovasculaires en particulier l’hypertension sont plus fréquents chez les personnes exposées au bruit. Au cours des trois premiers mois de grossesse, l’oreille interne du fœtus est  très sensible aux bruits riches en basses fréquences, une trop forte exposition aux bruits violents  peut devenir potentiellement dangereux pour l’audition de l’enfant à naître. « Moins fort le bruit« , ces quelques mots simples devrait être plus présent dans notre quotidien sinon à long terme tous ces bruits qui nous entourent peuvent avoir un impact sur la santé auditive.

Un décret paru au journal officiel du 7 août dernier vise à renforcer la protection de l’audition du grand public

Les établissements clos, en plein air qui diffuseront de la musique devront appliquer une nouvelle réglementation. Les niveaux sonores ne pourront plus dépasser les 102 décibels contre 105 aujourd’hui. Lorsque le public a moins de 6 ans le seuil sera désormais fixé à 94 décibels. D’autres mesures viendront s’ajouter, la distribution de bouchons, la création de zones de repos auditif, ménager des moments au cours de la soirée où les niveaux sonores ne devront pas dépasser les 80 décibels. Aujourd’hui, un jeune sur cinq souffre de problèmes auditifs. Il est important de rappeler qu’il faut plus de 16 heures de repos à nos oreilles pour récupérer après plus de 2 heures passées dans une discothèque.

Décibels, Pixabay – Free-Photos

A propos Vanessa Godet

Une auteure spécialisée dans le domaine sportif, la minceur ainsi que la sexualité. Elle partagera ses trucs et astuces pour optimiser le quotidien.

Essayez à nouveau

Maladie de peau

Maladie de peau : un fléau qui touche 16 millions de Français

Les maladies sont très diverses. La peau est l’enveloppe qui protège notre corps, elle est …

Réagissez !