Accueil / Actualités / 2 verres d’alcool pour les femmes, 3 pour les hommes, des chiffres revus à la baisse pour se garder en bonne santé

2 verres d’alcool pour les femmes, 3 pour les hommes, des chiffres revus à la baisse pour se garder en bonne santé

La consommation d’alcool et la bonne santé sont deux comportements qui ne vont pas ensemble. Les Français comptent parmi les plus grands consommateurs d’alcool au monde, plus de 700.000 cas de cancers chaque année sont dépistés à cause de ces boissons, des chiffres qui sont inquiétants mais qui ne donnent pas l’envie de s’abstenir, une prise de conscience encore trop faible plus particulièrement chez les jeunes qui s’adonnent à la consommation d’alcool le plus souvent pour le fun.

La consommation d'alcool

Plus de 10% des adultes en France sont aujourd’hui en difficulté avec l’alcool

Toute consommation excessive entraîne des complications : hépatique, cardiovasculaire, neurologique. L’alcool reste la deuxième cause de mortalité dans notre pays. Le premier verre débute le plus souvent à l’adolescence, période où les prémix (boissons alcoolisées, sucrées, aromatisées) et la bière sont les mixtures qui restent les plus populaires. L’âge moyen de la première ivresse se situe à 15,2 ans. Des troubles cognitifs sont observés chez plus de 50% des personnes dépendantes de l’alcool (mémoire altérée, mouvements désordonnés). Les conséquences sociales sont aussi très lourdes, de nombreuses condamnations pour homicides involontaires sous emprise d’alcool sont malheureusement trop fréquentes. Le Binge Drinking est un comportement en hausse chez les jeunes, ce phénomène est aussi observé chez les filles.

L’alcool est un ennemi avéré pour la santé, trop de personnes l’oublient !

Une étude menée par des experts de Santé Publique France ainsi que par ceux de l’institut national contre le cancer ont revu à la baisse le nombre de verres d’alcool afin de rester en bonne santé. Les Français ne devraient pas boire plus de 10 verres standard par semaine. Plus de 9,7% de personnes boivent de l’alcool tous les jours, 13,6% affirment par contre ne jamais en consommer. Selon le dernier baromètre santé de l’assurance maladie, les quantités ingurgitées chaque jour ont baissé en France depuis 40 ans mais la consommation ponctuelle excessive est en hausse. Il est important de rappeler qu’il est à l’origine de plus de 49.000 décès tous les ans. L’alcool est à proscrire chez les plus jeunes, les adolescents, les femmes enceintes, allaitantes. Même à petites doses, l’alcool reste un danger pour la santé, la vie des autres.

La consommation d’alcool, Pixabay – Pexels

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Faire le ménage

Bouger avec régularité, même en faisant le ménage, un rempart essentiel contre la mortalité

Afin d’améliorer leur endurance cardiaque et respiratoire, leur état musculaire et osseux, et réduire le …

Réagissez !