LOADING

Type to search

2000 oiseaux protégés abattus par un prince pendant la chasse

4 années ago
Share

Lors d’une partie de chasse, un prince au Pakistan n’a pas hésité à tuer 2000 oiseaux protégés. La photo diffusée fait scandale.

[media-credit name= »Twitter @Yusuf_Ozhan » align= »alignnone » width= »450"]2000 oiseaux tués[/[/media-credit] Pakistan, un prince saoudien participait à une partie de chasse où il a tué 1977 oiseaux protégés. Les personnes qui l’accompagnaient ont abattu le reste. Le responsable du ministère des Forêts qui a souhaité garder l’anonymat a dénoncé cette pratique en précisant qu’il avait demandé à ses « supérieurs hiérarchique de mettre fin à cette pratique, car ces oiseaux sont déjà en danger ». Quelques informations ont été dévoilées par les autorités du Baloutchistan dans le sud-ouest du Pakistan. Elles ont précisé que le prince saoudien Fahd Bin Sultan avait utilisé des faucons.

2000 oiseaux tués en une partie de chasse

Ces animaux sont dressés spécialement pour cette chasse puisqu’ils se jettent sur les oiseaux. Cette pratique baptisée la chasse à l’Outarde Houbara est largement plébiscitée, mais elle est pourtant interdite, car les oiseaux en voie de disparition sont protégés. Cela ne l’a toutefois pas empêché de s’afficher fièrement aux côtés des 2000 oiseaux sur Twitter. Ce carnage est également partiellement autorisé pour certaines personnes. Les autorités du Pakistan ont tendance à délivrer des permis spéciaux, les personnes ayant un revenu aisé peuvent ainsi outrepasser la loi et tuer tous les oiseaux qu’ils souhaitent en 10 jours.

Des privilèges pour garder une économie stable

L’affaire s’annonce toutefois sensible puisque d’un côté, les défenseurs des animaux demandent aux autorités d’intervenir pour mettre un terme à ce carnage. De l’autre, il y a les monarchies du Golfe qui sont les bailleurs les plus importants au Pakistan. En leur interdisant cette chasse, l’économie déjà fragile pourrait donc être menacée. Les autorités leur laisseraient ainsi certains privilèges pour garder un certain équilibre financier.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *