Accueil / Actualités / 2015, un bon cru pour les ventes de tabac en France

2015, un bon cru pour les ventes de tabac en France

Malgré les campagnes successives contre le tabac et ses dégâts sur la santé, les protestations des buralistes contre le paquet neutre, les ventes de cigarettes et de tabac à rouler se portent bien. Depuis plus de six ans, notre pays n’avait pas assisté à une telle hausse de vente de tabac, les prix n’ont pas augmenté depuis 2014, la lutte contre les fraudes a été intensifiée. En 2009, la vente des cigarettes avait considérablement chuté, en 2015, elle a connu un réel sursaut.

Ces résultats ne concernent pas que les paquets de cigarettes, le tabac à rouler est aussi en nette progression de plus de 6.3%, ces chiffres encourageants pour la profession ont été communiqués par l’industriel Logista qui est en charge de la livraison des produits de tabac à tous les buralistes. Quant aux recettes fiscales, elles sont encore plus impressionnantes plus de 2,8% en 2015 et selon le JDD une recette de plus de 250 millions d’euros supplémentaire.

L’association milite pour la hausse du tabac en France

Cette hausse des ventes de tabac n’est pas au gout de tout le monde et c’est le cas de l’association l’alliance contre le tabac qui se dit inquiète de la situation et voudrait reprendre la hausse des prix des paquets de cigarettes qui a été stoppée depuis 2014. Cette association vient de dénoncer la loi Evin en indiquant le non-respect croissant de cette législation. La hausse des prix du tabac est-elle vraiment un facteur déterminant en ce qui concerne la baisse des ventes ? Les consommateurs accros à cette pratique sont-ils réellement enclin à arrêter de fumer au vu des augmentations des tarifs ? Certaines personnes préfèrent faire l’impasse sur autre chose et continuer à fumer. Les augmentations de prix sont-elles perçues par les consommateurs comme le voudraient les associations anti tabac ?

Les recettes liées au tabac sont en augmentation

Ce sursaut des ventes est il nécessairement une hausse de consommation de tabac ? Bercy se dit prudent avec ces résultats qui viennent contrecarrer la loi de santé portée par Marisol Touraine votée en décembre dernier. Il se pourrait que l’augmentation des ventes soit le résultat des contrôles plus poussés aux frontières, une conséquence de l’état d’urgence, la répression plus intense du trafic illicite a peut-être aussi une répercussion sur les hausses du tabac. Les saisies au premier semestre 2015 ont atteint 507 tonnes et puis dorénavant on ne peut rapporter que 4 cartouches de cigarettes au lieu des 10 d’autres pays. L’état devrait se réjouir, les taxes vont remplir les caisses et quant aux buralistes, leurs commissions devraient s’améliorer et le consommateur dans tout cela ?

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Seniors

Canada : unis par le mariage depuis 75 ans, ils s’éteignent à quelques heures d’intervalle

C’est une histoire d’amour, inaugurée durant la Seconde Guerre mondiale, qui aura duré pas moins …

Réagissez !