Accueil / Actualités / En 2016, la vente de tabac connait une hausse

En 2016, la vente de tabac connait une hausse

C’est malheureusement le triste constat qui vient d’être mis en évidence, les hausses successives du tabac n’ont pas eu l’effet escompté, celui de limiter la consommation en France.

Les hausses du pris n’ont apparemment pas eu l’effet escompté

Les dernières informations relayées par l’observatoire français des drogues et des toxicomanes « OFDT » sont de toute évidence très mauvaises, les ventes de cigarettes sont à la hausse, en ce qui concerne le 1er trimestre 2016 plus de 1% d’augmentation pour ce secteur et 4% pour le tabac à rouler. Les Français se sont-ils habitués au prix des cigarettes ? Depuis plus de deux ans, sans hausse effective du tabac, les fumeurs ont pris l’habitude de payer leur paquet 7 euros, des propos soulignés par la chargée d’étude à l’OFDT.

La France compte environ 16 millions de fumeurs, 36% d’hommes et 28% de femmes, chaque année, le tabagisme provoque près de 73.000 décès prématurés, la moitié des victimes est âgée de 35 à 69 ans. La fumée de cigarettes contient plus de 4000 composés chimiques, au moins 50 sont cancérigènes. Sur 54 milliards de cigarettes vendues en France, l’état perçoit plus de 14 milliards d’euros de taxe.

La cigarette est une drogue au même titre que l’alcool et les stupéfiants

La nicotine agit directement sur le système nerveux central, cela provoque une très forte dépendance, en moyenne un fumeur consomme 13,7 cigarettes journellement. Les jeunes sont très concernés par cette addiction, la première cigarette est bien souvent fumée vers l’âge de 11/12 ans à l’entrée au collège, plus de 26,3% des jeunes de 15 ans sont des fumeurs réguliers. En France, il est désormais interdit de vendre du tabac aux mineurs, mais cette mesure n’est que très peu suivie.

Les dernières données relevées par l’OCDT ne sont pas encourageantes

Mais, malgré tout une note positive est à mettre en évidence , le recours aux tabacologues du dispositif « tabac info » est en forte hausse, +23%, ce qui démontre que les Français cherchent à arrêter de fumer ou tout du moins essayent, car la volonté est la meilleure des directives pour mettre fin à cette addiction . En France, le tabac est la première cause  de mortalité évitable.

Un fumeur, Pixabay – blueMix

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Soleil

L’allergie au soleil ou lucite estivale est plus fréquente qu’on ne le croit

Cette manifestation cutanée touche autant à la plage l’été que sur les pistes de ski …

Réagissez !