Accueil / Actualités / Les drapeaux tricolores fleuriront partout aujourd’hui pour l’ultime hommage rendu aux victimes des attentats

Les drapeaux tricolores fleuriront partout aujourd’hui pour l’ultime hommage rendu aux victimes des attentats

François Hollande invite les Français à arborer les fenêtres de leur appartement ou les devantures de leur maison de drapeaux tricolores, pour une communion citoyenne par cet acte patriotique simple, lors de l’hommage solennel qui sera rendu vendredi 26 novembre 2015, aux Invalides aux victimes (dont le nombre est estimé à 130) des attentats du 13 novembre. L’étendard a paré le visage de beaucoup d’adeptes des réseaux sociaux et ses ventes donnent le vertige.

Les drapeaux sont de sortie pour montrer que nous hissons haut les couleurs de la République

Cet affichage qui est du registre du jamais vu depuis le début de ce siècle (attention cependant à la frontière ténue entre le patriotisme -qui est le lot du plus grand nombre- et le nationalisme -il y a des extrémistes de tous bords-) est assimilé, tout comme La Marseillaise (à l’empreinte sonore) à un signe de résistance (à l’empreinte visuelle). Ce drapeau est né sous la Révolution française (d’où une portée encore plus symbolique) : le bleu et le rouge étaient les couleurs de la ville de Paris et le blanc (dépourvu de son emblématique lys) celui de la Royauté depuis des lustres. Louis XVI l’avait reconnu dans un esprit de concorde et afin de ne pas froisser la susceptibilité des ses détracteurs.

Des ventes au décollage surprenant et prenant de court aussi bien fabricants que acquéreurs

Les ventes de drapeaux sont devenues soudainement un marché en plein boom et très rentable pour les pourvoyeurs de ce dernier. L’alimentation des stocks, qui n’a pas été en rupture, face à la demande qui est forte, nécessite beaucoup d’attention. Il est cependant encore aisé de se procurer le drapeau républicain auprès de fournisseurs nombreux. En voici l’étendue : les fabricants spécialisés, les magasins culturels, les sites de vente entre particuliers, les enseignes de déguisement et pour finir cette vaste liste (vous n’aurez presque plus aucune excuse de ne pas en avoir un à exposer ce vendredi si où la France pleurera ses morts pour la plupart fauchés très jeunes), les boutiques dédiées aux supporters.

A propos Eric Françonnet

Essayez à nouveau

Une bactérie

Madagascar : l’épidémie de peste ne cesse de progresser avec désormais 80 morts à déplorer

La peste (essentiellement pulmonaire) se propage d’une façon épidémique particulièrement fulgurante à Madagascar ; le …

Réagissez !