Accueil / Actualités / 3 adolescents sont dans l’angoisse depuis qu’un individu les aurait piqué avec un objet pointu

3 adolescents sont dans l’angoisse depuis qu’un individu les aurait piqué avec un objet pointu

Les autorités jugent l’affaire très sérieuse, un individu aurait profité de la foule présente lors de la première soirée organisée au Touquet sur la plage pour piquer trois mineurs avec une seringue ou une aiguille. L’objet n’a pu être identifié. Une plainte a été déposée au commissariat par l’une des victimes, les deux autres pourraient à leur tour entreprendre la même démarche d’ici les prochains jours.

Seringue

Le risque de contamination reste faible en ce qui concerne le VIH si le sang a coagulé à l’intérieur de celle-ci

En France comme aux Etats-Unis, les seringues, les aiguilles trouvées sur la voie publique ne sont pas systématiquement analysées. Cependant lorsqu’une personne se pique accidentellement avec ce genre d’objets, il est conseillé de se rendre chez un médecin, de lui remettre l’aiguille, la seringue pour des tests. Le risque de contamination est évaluée alors cas par cas, le virus du Sida est très fragile, il ne peut se transmettre qu’avec du sang frais non séché. Les blessures causées par une aiguille, une seringue suscitent toujours beaucoup d’inquiétude. Le plus souvent, on ne connait pas l’utilisateur, les soigneurs craignent que l’objet incriminé ait pu servir à un usage de drogues injectables.

Un concert qui a tourné au drame pour trois jeunes garçons

Un individu présent lors de ce festival de musique a profité de la foule abondante pour s’adonner à un geste répréhensible, piquer trois adolescents avec un objet pointu non identifié. Selon les sources, les trois jeunes ont pu obtenir un traitement médical assez lourd en attendant le résultats des analyses de sang. Ils pourraient également subir un dépistage du VIH mais aussi des virus hépatiques. Un individu a été interpellé mais il a été remis en liberté, les éléments n’étaient pas suffisant pour le mettre en garde à vue. L’homme pourrait à nouveau être réinterrogé pour les besoins de l’enquête ultérieurement. Espérons pour ces trois jeunes que l’épée de Damoclès qui flotte au dessus de leur tête retombe très vite avec de bonnes nouvelles.

Seringue, Pixabay

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Précarité

La précarité reste un frein aux soins, ce 17 octobre est marqué par la journée mondiale de refus de la misère

Malheureusement, la précarité n’a cessé de croître ces dernières années, malgré les progrès, tous ceux …

Réagissez !