Accueil / Actualités / 30 jours pour bénéficier d’un rendez-vous pour une IRM

30 jours pour bénéficier d’un rendez-vous pour une IRM

Passer une IRM lorsque l’on suspecte un cancer n’est pas chose aisée en France. Le temps d’attente pour obtenir un rendez-vous est bien trop long. L’étude annuelle réalisée par l’institut Cemka-Eval s’est penchée sur le sujet, les auteurs de cette enquête tiennent à souligner que la période d’angoisse liée à l’attente, la perte de temps vis-à-vis de la guérison de la potentielle maladie est subie par les patients, mais aussi par les proches, 30,6 jours pour obtenir un rendez-vous pour une IRM en métropole.

Une IRM

12 régions frappées par une hausse des délais d’attente

Le plan cancer préconise un maximum de 20 jours, 15 jours pour le plan précédent. Les données relevées montrent que plus de la moitié des personnes vivant en France, 51,3% résident dans une région où le délai d’attente est supérieur à 30 jours, 43,3 jours en 2015. Les choses ne se sont pas arrangées bien au contraire, certaines régions sont encore plus mal desservies, l’Auvergne, le Centre, la Bretagne ont des taux d’équipements les plus faibles, les délais d’attente les plus longs, 44,8, 41,6, 39,6 jours respectivement. Les délais d’attente ont augmenté dans plus de 12 régions dont 5 font partie de la plus forte mortalité par cancers, Basse Normandie, Champagne Ardenne, Ile de France, Nord-Pas-de-Calais, PACA. Dans certaines régions le délai d’attente s’est dégradé, en Rhône Alpes, il est passé de 22,8 jours en 2015 à 32,8 jours en 2016.

Le vieillissement de la population influe sur cette situation

Il y a aussi de plus en plus de demandes. L’urgence est donc d’inverser la tendance au plus tôt, d’organiser des rendez-vous d’IRM dans un délai d’attente plus raisonnable afin de donner aux patients toutes les chances de guérir si un cancer est avéré.

Une IRM est un examen très facile à passer

L’ IRM est un examen radiologique par imagerie médicale qui permet d’ avoir un aperçu précis de l’intérieur du corps. Fiable, elle permet d’avoir des vues en deux, trois dimensions de l’intérieur de l’organisme, elle s’avère être particulièrement utile en cas de suspicions de troubles internes que des examens dits classiques n’ont pas pu identifier. L’examen dure environ entre 15 et 30 minutes, mais il peut se poursuivre sur une heure si l’examen se veut plus complet, totalement indolore. Le seul inconvénient, c’est le bruit de la machine, la sensation d’enfermement qui peut gêner des patients. Certains facteurs peuvent constituer des contre indications à l’IRM,  pacemaker, valves cardiaques, prothèses…

Une IRM, Pixabay – toubibe

A propos Vanessa Godet

Une auteure spécialisée dans le domaine sportif, la minceur ainsi que la sexualité. Elle partagera ses trucs et astuces pour optimiser le quotidien.

Essayez à nouveau

Les pleurs d'un bébé

La tête plate est-elle en lien avec la crainte de la mort subite du nourrisson ?

La semaine nationale de prévention de la mort subite du nourrisson se déroule du 18 …

Réagissez !