Accueil / Actualités / 46 habitants du Gard imprégnés de métaux lourds

46 habitants du Gard imprégnés de métaux lourds

La découverte de la pollution des sols ne date pas d’aujourd’hui, en 2007 suite aux activités minières dans le département du Gard, les habitants avaient manifesté à l’époque leur grande inquiétude en apprenant seulement en 2014 lors d’une réunion en présence du préfet de la région que la teneur en plomb en arsenic avait été détectée dans des termes exceptionnellement importantes. Malgré la fermeture il y a plus de quarante-cinq ans des mines, la pollution est malheureusement toujours d’actualité, plusieurs personnes viennent d’être décelées positives aux métaux lourds dans ce département du Gard.

Des tests de dépistage sur 675 habitants en France

C’est l’agence nationale de la santé (ARS) qui vient de mettre ces résultats en évidence en ce milieu de semaine, des taux d’arsenic, de cadmium et de plomb ont été décelés dans les analyses de sang, d’urine de 46 volontaires, dont des enfants. Ils vivaient tous à proximité des anciennes mines de fer et de zinc, plus de 675 habitants sur 2849 résidents de plusieurs communes ont participé à ces tests de dépistage. La directrice de l’ARS a tenu dans un premier temps à expliquer que toutes ces personnes allaient être suivies par des médecins spécialisés et que pour l’instant, il faudrait pousser les analyses plus avant pour savoir s’il existe vraiment un lien entre la pollution des sols et la contamination des organismes de ces 46 personnes, pour le moment aucune conclusion hâtive ne sera prise.

Une pollution au plomb dommageable pour la santé

L’ ARS qui a réalisé ce dépistage sur plus de 675 volontaires résidents dans plusieurs communes du Gard, sur les 46 personnes relevées positives aux métaux lourds, des enfants aussi sont atteints, mais aucune information précise n’a été donnée sur le chiffre exact. Des recherches plus approfondies vont être mises en œuvre pour trouver la cause de la contamination au plomb et à l’arsenic qui rappelons-le peut causer des effets particulièrement néfastes pour l’organisme, des maladies neurologiques, des cancers, des pathologies rénales. De nombreux habitants ont déposé des référés au tribunal administratif, d’autres plaintes devraient sans doute venir alourdir la liste des plaignants dans les prochains jours selon une source du Parisien.

Photo d’illustration d’un laboratoire, Pixabay – DarkoStojanovic

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Faire le ménage

Bouger avec régularité, même en faisant le ménage, un rempart essentiel contre la mortalité

Afin d’améliorer leur endurance cardiaque et respiratoire, leur état musculaire et osseux, et réduire le …

Réagissez !