Accueil / Actualités / 52% des parents avouent ne pas toujours surveiller leurs enfants sur le Net

52% des parents avouent ne pas toujours surveiller leurs enfants sur le Net

La pornographie et internet, un vaste sujet actuel qui malheureusement peut affecter plus ou moins gravement les enfants, comme souligne l’association « Ennocence » : « l’impact de la pornographie sur les enfants peut être analogue à un abus sexuel ». Toutes les images et autres vidéos que les enfants peuvent visionner par mégarde sur le web peuvent entraîner des troubles conséquents, une image de la femme dégradée, une initiation au viol, une dénaturation des rapports intimes, de la violence. Selon un dernier sondage mené par cette association et réalisé par Opinionway plus de 81% des enfants regardent des films, des vidéos sur internet et la pornographie dans tout ça ? Ils peuvent y être exposés de façon accidentelle.

74% des enfants ont été perturbés par une expérience accidentelle

C’est les vacances de février et tous les enfants ont plus de loisirs, de nombreux jeunes sont livrés à eux même et ils se baladent sur le web à la recherche de sensations fortes, de discussions et via des fenêtres pop-up, ils peuvent être confrontés à des images dont le contenu n’est pas de leur âge. Selon ce sondage, 14% des 9-16 ans ont déjà subi ce genre de visionnages inopinés et plus de 74% d’enfants déclarent avoir été gravement perturbés par cette expérience accidentelle. L’association a profité de ces congés pour de nouveau alerter tous les parents sur le danger d’internet, une vigilance est indispensable pour les protéger de cette exposition en ligne, plus de 52% des parents avouent qu’ils ne prêtent pas assez attention aux vidéos consultées sur internet selon une source de PourquoiDocteur.

Une surveillance qui n’est pas assez accrue

Internet a connu toutes ces dernières années un essor incroyable et les enfants en sont de plus en plus friands et de plus en plus tôt. Sur les ordinateurs domestiques, il est facile d’installer un contrôle parental, mais il est plus difficile de traquer les smartphones des plus jeunes. Les parents se posent bien souvent cette question, comment surveiller son enfant  sans l’épier ? Autrefois, les images pornographiques étaient très difficiles à obtenir, aujourd’hui, un simple clic suffit. On peut aisément tomber par hasard sur un site adulte en faisant une erreur de frappe.

L’évolution de la technologie expose régulièrement les enfants à tous ces dangers

La seule chose à faire pour les protéger, c’est l’information, la prévention, des campagnes de sensibilisation sont très fréquemment diffusées à la télévision, à la radio ou sur des affiches dans les rues. La priorité pour les parents, c’est mettre en garde et surveiller son enfant, limiter le temps devant les écrans et surtout ne pas laisser les plus jeunes seuls sur internet. Sans devenir paranoïaque, il faut être vigilant, le dialogue est important, car le danger est bien souvent tout près sans sortir de chez soi et même si internet reste un merveilleux outil d’accès à l’information, il peut également représenter le pire.

Internet, Pixabay – tookapic

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Médecine

L’incontinence urinaire touche plus de 2,6 millions de femmes de plus de 65 ans

Les femmes sont plus touchées que les hommes par les fuites urinaires. Cette inégalité s’explique …

Un seul commentaire

  1. Bonjour,

    Je suis AFREG, le webmaster du http://www.pornodependance.com

    Mon site traite de l’addiction à la pornographie. Cette forme d’addiction est en grande partie liée à l’essor d’Internet, qui donne accès à une infinité de contenu X à l’Internaute, sans qu’aucun contrôle ne semble possible.
    Les effets de l’addiction à la pornographie sont nombreux: dérive vers une sexualité violente, problèmes de couple, problèmes érectiles… Le porno a une telle prégnance dans notre société contemporaine, que le problème est susceptible de toucher aujourd’hui tout le monde.. Mon site propose un forum où les dépendants et leurs proches peuvent venir s’exprimer librement et s’entraider. Le tout est évidemment entièrement bénévole et GRATUIT.

    Merci ! AFREG

Réagissez !