Accueil / Actualités / 56 shooters le plongent dans un coma et le tuent

56 shooters le plongent dans un coma et le tuent

Les 56 shooters sont à l’origine de la mort d’un homme à Clermont-Ferrand. Plongé dans le coma, il est décédé par la suite.

Alcool
Alcool

Les shooters représentent des cocktails d’alcool dont la contenance se situe entre 25 et 100 ml. Généralement, ils sont bus en une seule fois à la chaîne et un homme d’une cinquantaine d’années avait souhaité battre un record : celui du nombre de shooters ingurgités dans un établissement de Clermont-Ferrand. Il faut rappeler que la pratique est dangereuse, car l’afflux rapide d’alcool peut être dramatique et causer un coma. Ce dernier peut ensuite déboucher sur un  décès et ce qui s’est produit ce week-end.

56 shooters à l’origine d’un coma puis d’un arrêt cardiaque

Cet homme était dans un bar à shooters à Clermont-Ferrand dans la nuit de vendredi à samedi après avoir mangé des pizzas selon les déclarations de sa fille faites au journal La Montagne. En compagnie d’amis et de cette dernière, le quinquagénaire a fait le choix de battre le record de 55 shooters marqué dans l’établissement sur une ardoise. À la chaîne, l’homme ingurgite 56 cocktails en quelques dizaines de secondes. Rapidement, il est fortement alcoolisé et il est reconduit à son logement. Toutefois, la situation était préoccupante puisqu’elle a nécessité une prise en charge par le SAMU et les pompiers à cause de vomissements. Les secours ont été contraints de le masser pour le réanimer. L’homme est tombé dans le coma et il est décédé à Clermont-Ferrand au CHU de la ville.

56 shooters après avoir vu une ardoise mentionnant un record à battre

Les 56 shooters d’alcool forts étaient à l’origine du coma éthylique et selon sa fille âgée de 21 ans, il a été suivi par un arrêt cardiaque. Dans le bar, l’homme a été encouragé par les autres personnes présentes et sa fille révèle que son père était fier d’avoir ingurgité les premiers shooters. La sureté départementale est en charge de l’enquête et le gérant du bar a souhaité révéler qu’il avait tenté d’arrêter l’homme qui selon lui avait bu trop vite les trente premiers shooters.

A propos Vanessa Godet

Une auteure spécialisée dans le domaine sportif, la minceur ainsi que la sexualité. Elle partagera ses trucs et astuces pour optimiser le quotidien.

Essayez à nouveau

Soleil

L’allergie au soleil ou lucite estivale est plus fréquente qu’on ne le croit

Cette manifestation cutanée touche autant à la plage l’été que sur les pistes de ski …

Réagissez !