A cause des boissons trop sucrées, Costa et Starbucks sont contraints de réagir

Une nouvelle étude s’est penchée sur les boissons et elles sont beaucoup trop sucrées. Elles ont un inconvénient de taille notamment lorsqu’elles sont accompagnées d’un repas déjà bien calorique. Costa et Starbucks ont donc réagi après la publication de l’enquête.

25 cuillères à café de sucre sont présentes dans des boissons Starbucks

Tous les adeptes des chaînes de restauration rapide savent que les repas sont souvent caloriques et qu’il faut consommer ces produits avec une certaine modération. Une nouvelle étude a toutefois jeté un pavé dans la marre, car l’association Action on Sugar a eu la mauvaise surprise de constater que des boissons commercialisées par exemple par la chaîne Starbucks avaient tendance à réunir une quantité de sucre très importante. 25 cuillères à café seraient ainsi contenues dans ces gobelets.

Attention au sucre caché qui est responsable de certains problèmes

Pour comprendre un peu mieux cette quantité qui est astronomique notamment lorsque la consommation est régulière, il suffit de la comparer à celle présente dans une canette de Coca-Cola. Cette dernière doit être multipliée par trois pour une seule boisson. Il est important de noter que le sucre a un impact négatif sur l’organisme, car il est susceptible d’être l’une des causes de l’obésité ou du surpoids et il peut même être à l’origine de problèmes de santé comme le diabète. Il est donc pointé du doigt à plusieurs reprises, car il est considéré comme le principal responsable de la vague d’obésité qui touche l’ouest du globe.

Starbucks et Costa décident de changer leurs méthodes

Aux États-Unis, les boissons sucrées sont consommées avec des quantités astronomiques, car il est tout à fait possible d’acquérir un format triple XL. Au vu des déclarations faites au cours de cette étude, Costa et Starbucks sont contraints de revoir leur cahier des charges, car avec une telle mauvaise publicité, une réduction de la clientèle pourrait être prévue. De ce fait, des promesses ont été faites et elles s’articuleraient sur la limitation du sucre dans ces boissons. Pour rappel, l’OMS a partagé quelques recommandations depuis une dizaine d’années et l’organisation estime qu’il ne faut pas dépasser 12.5 cuillères à thé de sucre par jour.

Starbucks Coffee, Wikipédia – Inexplicable

Partagez notre article !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur skype
Skype
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

Continuez la lecture !