Accueil / Actualités / A l’hôpital de Chartres, un faux médecin fait l’objet d’une arrestation

A l’hôpital de Chartres, un faux médecin fait l’objet d’une arrestation

Dans cet hôpital de Chartres, un faux médecin a été interpellé avant d’être placé en garde à vue. Une enquête a vu le jour et elle pourrait dévoiler d’autres situations au cours desquelles cet individu aurait exercé.

À Chartres, un faux médecin est mis en examen

D’autres affaires sont susceptibles de voir le jour, car de nombreuses suspicions sont au rendez-vous. En effet, ce faux médecin aurait pu se rendre aux côtés d’opticiens ou de pharmaciens dans le but d’obtenir des médicaments. Seules les conclusions de l’enquête pourront confirmer ces doutes. Dans tous les cas, il a été mis en examen dans ce dossier pour quatre chefs d’accusation, dont l’escroquerie et l’usurpation d’identité selon une information de l’Echo Républicain.

L’usurpation d’identité d’un véritable médecin

Selon les premiers éléments de l’enquête, cet homme de 33 ans aurait tenté d’intégrer l’hôpital de Chartres. Avec le profil d’un professionnel de Bordeaux, il aurait voulu se faire embaucher dans le service des urgences de cet établissement. Il avait affirmé que son inscription à l’Ordre des médecins était en cours, mais les vérifications ont permis de pointer du doigt une supercherie. Il faut noter qu’il avait misé sur le profil d’un médecin qui mettait en avant le même nom de famille. Il pensait ainsi que son stratagème porterait ses fruits.

À Chartres, le faux médecin passe une journée et est démasqué

Le journal a pu relayer les propos du directeur adjoint des hôpitaux de Chartres. Il insiste sur le fait que pour être embauché dans un tel établissement, il est impératif de montrer un dossier complet. Dans cette affaire, ce n’était pas le cas même si le faux médecin a pu transmettre quelques données qui n’auraient pas trahi sa véritable identité. Il a donc été intégré à l’équipe pendant une journée, mais il était accompagné de médecins urgentistes. Finalement, lorsque le Conseil départemental de l’ordre des suspicions d’usurpation a fait un signalement, il a été démasqué.

Stéthoscope, Pixabay – HolgersFotografie

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Médecine

L’incontinence urinaire touche plus de 2,6 millions de femmes de plus de 65 ans

Les femmes sont plus touchées que les hommes par les fuites urinaires. Cette inégalité s’explique …

Réagissez !