Accueil / Actualités / A Nantes, l’IGPN enquête sur des violences policières supposées

A Nantes, l’IGPN enquête sur des violences policières supposées

À Nantes, c’est une nouvelle affaire de violences policières supposée qui fait la Une des médias. Elle se dévoile quelques jours après un autre dossier. L’IGPN enquête donc sur ces faits pour confirmer ou non ces informations.

Du côté de Nantes, un homme est blessé au cours de la manifestation

Dans la ville de Nantes, la manifestation contre la loi du travail porté par la ministre a fait couler de l’encre. Auparavant, c’était Paris qui était la cible d’une polémique à cause d’une vidéo qui a fait le tour de la toile. Les images montrent un jeune adolescent de 15 ans tenu par deux policiers. Un troisième serait en train de lui asséner un coup. Le parquet de la capitale et l’IGPN enquête donc sur ces violences supposées, mais ce n’est pas la seule étude. En effet, à Nantes, un débordement semble avoir été identifié.

Des violences policières supposées à deux reprises en France

Selon le journal Presse Océan, un homme âgé de 32 ans aurait été la cible de quelques blessures. Dans cette ville, les manifestants s’étaient à nouveau rassemblés pour dénoncer la loi et des heurts auraient eu lieu entre les opposants et les forces de l’ordre. Cette affaire a également fait l’objet de la publication d’une vidéo qui a fait le tour des réseaux sociaux, dont Facebook. L’individu se retrouve à terre et il semble être projeté par les forces de l’ordre. Ce n’est donc pas la première fois que l’encre coule pour de tels faits.

L’IGPN de Nantes se penche sur le cas d’un homme de 32 ans

Les violences policières supposées à Paris ont également entraîné des chamboulements de taille. Dans un premier temps, un groupe de lycéens s’est rendu devant deux commissariats de la capitale pour effectuer quelques dégradations et inscrire un tag « Mort aux flics ». Par la suite, une manifestation pour s’opposer à ces violences a dégénéré et elle a causé le pillage de deux commerces toujours situés à Paris. L’IGPN enquête donc sur ces affaires notamment pour savoir si celle de Nantes se confirme.

Police, Pixabay – Alexas_Fotos

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

La consommation d'alcool

L’alcoolorexie : la nouvelle tendance féminine dangereuse consistant à manger moins pour boire plus

Mais quel est ce phénomène d’alcoolisation en vogue, surtout chez les jeunes femmes, nommé « drunkorexia » …

Réagissez !