À Paris, une personne infectée par le VIH sur cinq vit sans savoir qu’elle est atteinte de la maladie

La capitale recense plus de mille contaminations chaque année, un chiffre qui a fait réagir l’adjoint au maire de Paris en charge de la santé.  Dans Libération, il lance un véritable défi celui de la ville de l’amour sans Sida. En effet, le dernier constat n’est pas très bon en ce qui concerne cette maladie, il y a cinq fois plus de malades par rapport à la moyenne nationale. Comment relever ce défi de grande envergure qui reste pour l’adjoint au maire un vrai challenge, une priorité ?

Le virus du Sida

Sensibilisation, accès aux soins facilités et le dépistage restent la priorité pour venir à bout de cette maladie. Le festival Solidays qui se déroule ce week end dans la capitale rappelle l’importance des enjeux du dépistage

Environ 153.000 Français vivent avec le Sida parmi eux 25.000 personnes ignorent qu’elles sont séropositives. La catégorie la plus touchée reste les hommes ayant des rapports sexuels avec d’autres hommes, plus de 27% des individus découvrent leur séropositivité à un stade très avancé, pourtant la médecine a fait des progrès, même si l’on ne guérit pas du Sida, si aucun vaccin n’existe pour s’en prémunir, si la maladie est détectée très tôt, il est alors plus facile de la contrôler. Des auto tests sont disponibles dans les pharmacies, plus de 90.000 ont déjà été vendus. Selon l’organisation mondiale de la santé, fin 2013, plus de 35 millions de personnes vivent dans le monde avec le Sida dont plus de 3,2 millions d’enfants de moins de 13 ans, plus de 39 millions de personnes sont mortes depuis 1981.

En France comme dans le reste du monde, le dépistage et la prévention restent la meilleure alternative pour faire reculer la maladie

Tout le week-end, de nombreux artistes se sont produits, car le Sida tue toujours malgré les avancées de la médecine, les progrès de la recherche. L’adjoint au maire en charge du pôle santé a tenu à signaler que dans certaines villes comme à San Francisco, à New York, les nouvelles contaminations ont pu être divisé par dix. Ce résultat a pu être obtenu en favorisant l’accès aux soins, en accélérant le dépistage, en rendant leur charge virale indétectable. La capitale a donc décidé de mener une campagne de sensibilisation durant plus de quatre semaines. Des affiches seront présentes avec des slogans forts : « faire de Paris, la ville de l’amour sans Sida« . Une initiative unique en France qui montre à quel point, de bons messages peuvent peut être contribuer à éradiquer un jour prochain celle maladie.

Le virus du Sida, Wikipédia – C. Goldsmith

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Médecine

L’incontinence urinaire touche plus de 2,6 millions de femmes de plus de 65 ans

Les femmes sont plus touchées que les hommes par les fuites urinaires. Cette inégalité s’explique …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *