Médicaments

Accident de Millas, le traitement médical de la conductrice du car de nouveau remis en cause

Le 14 décembre 2017, six collégiens ont perdu la vie et 17 personnes ont été blessées dans l’accident de Millas entre le car de ramassage scolaire et un train sur un passage à niveau. Le 20 décembre, la conductrice du bus a été mise en examen pour homicides et blessures involontaires. Blessée lors de l’accident, elle avait affirmé que la barrière du passage à niveau était ouverte.

Un nouveau rebondissement dans l’affaire

Cet accident ayant fait plus de 6 morts, aujourd’hui de nouvelles analyses permettent de mettre en évidence certains points comme les effets dangereux d’un médicament que prenait la conductrice selon une information France Info. Les juges s’étaient déjà intéressés à ce somnifère l’Imovane, un hypnotique produit par les laboratoires Sanofi. Il comporte un pictogramme rouge de niveau trois. C’est le plus élevé et il est incompatible avec la conduite d’un véhicule. Dans un premier temps, il avait été signifié que ce médicament ne pouvait pas avoir d’effets sur la conductrice, car elle l’avait ingéré plus de 12 heures avant l’accident.

Le laboratoire précise que les effets peuvent perdurer au-delà

L’Imovane est un hypnotique. Il est utilisé dans le traitement des insomnies passagères. Il peut chez certaines personnes provoquer une perte de mémoire, des troubles du comportement, une altération de l’état de conscience, une diminution de la capacité à conduire. La durée du traitement doit être le plus brève possible et ne doit pas dépasser quatre semaines y compris la période de diminution de la dose. Aujourd’hui, la question que se posent les enquêteurs, le médecin qui connaissait le métier de sa patiente, a-t-elle une part de responsabilité dans ce malheureux accident ? Les avocats des familles envisagent de demander au parquet une réquisition supplémentaire afin de pouvoir interroger le médecin en question. Fallait-il la laisser travailler avec ce traitement incompatible avec la conduite et pourquoi a-t-elle pris l’Imovane si longtemps ?

Médicaments, Pixabay – Mizianitka

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *