Accueil / Actualités / Adoption à l’étranger : baisse du nombre d’enfants recueillis

Adoption à l’étranger : baisse du nombre d’enfants recueillis

Pour l’adoption, le nombre d’enfants étrangers est au plus bas, un chiffre qui ne cesse de baisser selon une étude réalisée par l’INED.

Adoption
Adoption

Cette tendance de la baisse de l’adoption est mondiale et selon le rapport de l’institut national des études démographiques (INED), c’est tout particulièrement vrai en France, le nombre d’enfants à être adoptés a chuté considérablement. Quand on fait une comparaison, les chiffres sont édifiants, entre 1970 et 2000 on passait de 971 à 4136 enfants qui étaient adoptés par des Français et entre 2005 et 2014 on est arrivé de 4136 à 1069 enfants étrangers qui trouvent une famille dans notre pays, cela représente tout de même une baisse de 70 %.

La chute de l’adoption des enfants à l’étranger

Plusieurs facteurs rentrent en compte dans cette baisse de l’adoption internationale : moins d’orphelins à cause d’une mortalité plus faible et il faut souligner en parallèle que le nombre d’enfants abandonnés a diminué et les conditions pour adopter un enfant à l’étranger sont très réglementées et donc plus difficiles. Les enfants à l’adoption sont déjà d’un âge avancé (5 ans et plus), il y a souvent des fratries ou des enfants ayant un problème de santé plus ou moins important, en France ces enfants représentaient 63 % en 2014 soit 677 garçons et filles qui attendent une famille.

La PMA semble être privilégiée via à vis de l’adoption

Aujourd’hui, les couples français qui désirent un enfant et qui ont un problème d’infertilité ont recours plus facilement à la demande de procréation médicalement assistée, un ensemble de pratiques cliniques et biologiques ou la médecine intervient plus ou moins dans la procréation. L’adoption peut s’avérer être une solution lorsque l’infertilité est diagnostiquée. Dernièrement, un auto-test dédié aux hommes a été lancé sur le marché français, il permet de réaliser le diagnostic à la maison et surtout en toute intimité. En ce qui concerne l’adoption en France, chaque année 50 000 enfants naissent grâce à la PMA, dans 6 % des cas, elle fait appel à des spermatozoïdes, des ovocytes, ou des embryons issus d’un don.

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Toboggan

Faire du toboggan avec son enfant favorise les fractures

Quel parent n’a pas un jour décidé de glisser sur un toboggan avec son enfant …

Réagissez !