Accueil / Actualités / Affaire Agnès : le meurtrier a écopé de la perpétuité

Affaire Agnès : le meurtrier a écopé de la perpétuité

Cette affaire Agnès se termine avec la décision de justice rendue ce vendredi. Le meurtrier a écopé de la perpétuité.

Agnès Marin
Agnès Marin

Le verdict de l’affaire Agnès était attendu cet après-midi à l’encontre de Mathieu, assassin de cette jeune femme. Le crime avait été commis en août 2010 dans le Gard et un premier procès s’était déroulé en juin 2012. À l’époque, la cour des mineurs l’avait jugé capable et avait demandé la réclusion à perpétuité. Ce nouveau procès a fait sortir Mathieu de son mutisme, il a raconté comme il a commis ce meurtre dont il est accusé et il a partagé certains points que la procédure avait nommés.

L’affaire Agnès se termine après 11 jours

Le procès de l’affaire Agnès n’était pas tout public et Mathieu, tout au long de ce nouveau procès a pétrifié l’assistance. Cette dernière a été choquée par les dires du jeune homme ainsi que son ton froid ne laissant paraître aucun regret envers la victime (tuée de 17 coups de couteau et son corps avait été carbonisé) et sa famille. Ses avocats et ses proches ont la conviction que Mathieu est malade et qu’il a besoin de soins. Depuis son incarcération, il a subi un traitement psychiatrique très lourd. Le père d’Agnès Marin s’est dit « heureux » de ces réquisitions et il estime que c’est « bien pour la mémoire de ma fille que l’on puisse mettre l’accusé à l’abri de la tentation et à l’abri de faire du mal à d’autres jeunes filles ».

Perpétuité pour le meurtrier dans cette affaire Agnès

Quant aux avocats de Mathieu, ils sont sortis de l’audience en soulignant selon La Montagne que c’est « une peine d’élimination qui a été demandée. Si la peine de mort avait été appliquée, elle l’aurait requise ». Il aura donc fallu attendre 11 jours à huit clos pour connaitre le verdict de la justice qui a décidé de confirmer la perpétuité. Le réquisitoire des avocats généraux a donc été suivi par les jurés.

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Se raser le maillot

La très en vogue épilation génitale n’est pas dénuée de tous dangers

Un récent sondage révélait que 20% des Françaises avaient adopté l’épilation intégrale. La chasse aux poils pubiens …

Réagissez !