Accueil / Actualités / Affaire Benitez à Perpignan : une nouvelle piste se dévoile

Affaire Benitez à Perpignan : une nouvelle piste se dévoile

L’affaire Benitez à Perpignan pourrait rebondir, alors que les corps de Marie-Josée et de sa fille Allison n’ont jamais été retrouvés. Une piste pourrait donc permettre à la famille de faire son deuil.

Marie-Josée et Allison Benitez
Marie-Josée et Allison Benitez

L’affaire Benitez également connue sous l’appellation les disparues de Perpignan est au point mort depuis juillet 2013. À cette époque, Allison prépare son concours de Miss et sa maman voulait peut-être se séparer de son père qui était dans la Légion. Du jour au lendemain, la mère et sa fille n’ont donné aucune nouvelle et le père de famille s’est donné la mort en août de la même année après avoir partagé une vidéo à Paris Match où il clamait haut et fort son innocence.

La piste du vide sanitaire dans l’affaire Benitez à Perpignan

Les enquêteurs ont tout mis en œuvre pour tenter de retrouver les corps d’Allison et de Marie-Josée, car l’affaire Bénitez a rapidement pris des tournures criminelles au vu des découvertes faites dans la caserne. Il faut savoir que le père de famille qui est soupçonné d’avoir tué son épouse et sa fille était entraîné pour des situations de ce genre, car il était membre de la Légion. Cela explique peut-être les difficultés rencontrées par les forces de l’ordre pour retrouver les corps. Toutefois, une nouvelle piste semble se dessiner et la famille voudrait que les enquêteurs prennent en compte cette requête.

En effet, la famille de Marie-Josée et d’Allison aimerait que les forces de l’ordre procèdent à de nouvelles fouilles, car cet élément pourrait être intéressant. Elle veut toutefois une réponse et un appel à témoins a aussi été lancé. En effet, lorsque Francisco Benitez a sans doute pris la vie de sa femme et de sa fille, des cris ont peut-être été entendus. Des personnes sont ainsi susceptibles d’avoir des informations, car après le décès de l’une, l’autre aurait pu émettre des cris devant l’horreur. Le moindre élément est à prendre en considération.

La maîtresse de Francisco Benitez et l’odeur de la salle de bain

Éric Barbet, le frère de la mère de famille révèle à la Dépêche que le sous-sol du garage serait parfait pour dissimuler des corps. Déjà venu sur les lieux, il a une bonne mémoire de la disposition et il estime que l’habitation se trouvait un vide sanitaire où une fosse septique et une cuve à fuel étaient disposées. Il estime que cette piste pourrait permettre à l’affaire Benitez d’avancer, car la maîtresse de Francisco qui était venue dans l’appartement après les deux disparitions a révélé qu’une odeur très désagréable se dégageait de la salle de bain.

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Chauve-souris

Chauve-souris enragée dans la Drôme : les conseils sanitaires émanant de la préfecture

Les chauves-souris sont des animaux insectivores très utiles et légalement protégées. La découverte d’un de …

10 commentaires

  1. les phrases de cet article n’ont aucun sens, j’ai beau en relire certaines plusieurs fois…, de pire en pire le journalisme de nos jours

  2. Sérieusement c’est quoi cette nouvelle tendance à vouloir corriger les erreurs n’avez vous donc rien de plus constructif à dire ?!!!

  3. Mais qui est le boulet qui a rédigé cet article ?

  4. Qualité rédactionnelle P.I.T.O.Y.A.B.L.E, ma petite jenny, va postuler à CLOSER, tu correspond carrement aux profils qu’ils cherchent !

  5. ce serait bien de vous relire vant de publier il etait membre de la legion etrangere pas d’honneur……

  6. Ah ! Les combattants de la Légion d’honneur…

  7. Etre membre de la legion d’honneur. Ca existe ça lool

Réagissez !