Accueil / Actualités / Alcool, drogue, les vacances sont des moments propices à ce genre de débordements chez les jeunes

Alcool, drogue, les vacances sont des moments propices à ce genre de débordements chez les jeunes

Les jeunes ont souvent tendance à sous-estimer leur consommation d’alcool, après trois bières pourtant, la question de conduire ne devrait même pas se poser. Il faudrait qu’ils apprennent à dire non, ce sont en général les plus fragiles qui ne savent pas refuser, ils se laissent emporter par des excès dont les conséquences sont généralement dramatiques. En France, les niveaux de consommation de certaines substances psychoactives en particulier l’alcool, le tabac, les drogues demeurent élevés chez les jeunes en dépit des campagnes de prévention.

La consommation d'alcool

L’alcool est la première substance psychoactive consommée en terme d’expérimentation, l’ivresse est souvent vécue par certains dès le collège

La consommation d’alcool est très souvent associée à celle du cannabis chez les jeunes notamment. Cette pratique représente un réel danger pour les usagers de la route puisque les effets des deux substances se conjuguent, s’amplifient mutuellement, plus de 230 personnes meurent chaque année d’un accident de la route à cause du cannabis. Pour devenir grand, le jeune s’autorise ce qui était alors interdit, on consomme de l’alcool, des drogues. Pourtant, en matière de prévention, il y a encore de nombreux progrès à mettre en place afin que les accidents de la route ne soient plus la première cause de mortalité chez les 18-27 ans en France.

Plus de 40% des jeunes de 18-24 ans ont déjà conduit sous l’emprise de l’alcool, de substances psychoactives, telles sont les conclusions d’un nouveau sondage national

Plus de 3477 personnes sont mortes dans un accident de la route en 2016, 597 victimes étaient âgées entre 18-24 ans. Afin de réaliser une étude sur le comportement des jeunes sur la route, la MAAF, la JAM ont décidé de mener une enquête auprès de 3129 hommes et femmes. Le premier résultat est sans appel, les jeunes consomment de l’alcool, des drogues, ils conduisent sous leur influence, plus de 26% déclarent boire plusieurs fois par semaine, pour 3% c’est un rituel quotidien. Quant au cannabis, 47% en fument au moins une fois par an, 8% de façon récurrente, 11% tous les jours. Les drogues dures sont consommées par 23% des jeunes de 18-24 ans, pour 2%, c’est régulier, pour 40% des volontaires interrogés avouent conduire après une consommation d’alcool, de drogues.

Un conducteur alcoolisé a 8,5 fois plus de risques d’être responsable, victime d’un accident de la route. Heureusement, certains jeunes sont conscients des dangers, un sur deux désigne un capitaine de soirée qui n’aura pas bu, il ramènera tous les autres. La MAAF a élaboré une application baptisée alcooltel, elle vous prévient des risques encourus, de l’heure à laquelle vous pouvez reprendre la route sans danger en fonction de l’âge, du sexe, des substances ingurgitez. Alcool et drogues ne font pas bon ménage, trop de personnes l’oublient encore.

La consommation d’alcool, Pixabay – Pexels

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Porc

La gélatine de porc est identifiée dans de multiples produits alimentaires

Il faut savoir que des millions de tonnes de couenne de porc, de peau, de …

Réagissez !