Accueil / Actualités / Alcool et OCDE : la France est 3e en consommation

Alcool et OCDE : la France est 3e en consommation

Pour l’alcool, l’OCDE (Organisation de Coordination et de Développement Economique) dresse un bilan alarmant sur la consommation en France.

Alcool
Alcool

L’alcool représente un terrible fléau et ce n’est pas l’OCDE qui dressera un bilan contraire. Dans son dernier rapport, l’organisation pointe du doigt certains pays en matière de consommation, mais d’autres se dressent comme de très bons élèves. C’est le cas par exemple en Israël, en Indonésie ou encore en Inde, car la faible consommation est surprenante par rapport à d’autres nations. Les boissons alcoolisées sont désormais entrées dans le quotidien des habitants et notamment des jeunes Français qui n’hésitent pas à piocher de mauvaises idées du côté des États-Unis où une mixture mortelle fait des ravages.

L’OCDE constate que la consommation d’alcool progresse

L’OCDE tire donc la sonnette d’alarme, car la consommation d’alcool a tendance à augmenter de manière inquiétante comme au Royaume-Uni ou en Irlande. Il faut noter que les boissons alcoolisées coulent à flots dans les bars qui sont érigés dans des quartiers bien connus pour les fêtes nocturnes après les rencontres sportives. Les litres consommés s’enchaînent au fil des heures et augmentent l’ébriété des habitants. A contrario, l’OCDE constate qu’une baisse est à noter du côté de l’Espagne, l’Allemagne, le Portugal et même la France qui se retrouve derrière l’Estonie et l’Autriche.

La France en matière d’alcool est 3e sur le podium

L’organisation a eu l’occasion de constater que l’alcool chez les Français était moins présent, mais la consommation reste inquiétante, car le pays est considéré comme l’un des plus importants consommateurs. Il faut savoir que les boissons fortes ne sont pas les seules à se répandre, car le pays a quelques habitudes en matière de vignobles. De ce fait, des personnes étrangères font parfois des kilomètres pour venir goûter le vin français qui s’invite généralement assez facilement sur les tables qu’il soit rouge, rosé ou blanc. Dans tous les cas, la consommation par habitant reste forte avec 11.8 litres par an et par personne. A contrario, les chiffres pour 34 pays membres de l’OCDE concernent 9.1 litres par an et par habitant.

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Médecine

L’incontinence urinaire touche plus de 2,6 millions de femmes de plus de 65 ans

Les femmes sont plus touchées que les hommes par les fuites urinaires. Cette inégalité s’explique …

Réagissez !